Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Des incitations très… particulières à la voiture électrique

Chine / / Asie

Pour limiter la multiplication des véhicules dans une capitale à la circulation cataclysmique, Pékin a récemment instauré un système de tirage au sort pour obtenir une plaque d’immatriculation. Les véhicules électriques vont en être dispensés. Un nouveau démarrage pour la voiture propre ?

Face à l'engorgement des rues, la municipalité de Pékin a décidé de recourir à un tirage au sort des nouveaux conducteurs. © Love Krittaya (Wikimédia Commons)

Les voitures au loto

En début d’année, Pékin a pris une décision administrative très contestée. Pour limiter l’augmentation du nombre de voitures en circulation dans la capitale, la municipalité a instauré une politique de « tirage au sort » pour obtenir une plaque d’immatriculation. Avant d’acheter un véhicule, les Pékinois doivent s’inscrire par internet, puis attendre le résultat. Ceux qui font partie des heureux élus peuvent aller acheter leur véhicule. 20.000 plaques maximum par mois sont attribuées.

Mais attention, les probabilités de succès sont basses ! Selon les statistiques publiées après 3 mois de fonctionnement, le taux d’obtention d’une plaque est de 1 pour 30 inscriptions. Plus inquiétant, il semblerait que seulement 30% de ceux qui ont obtenu un droit d’acheter une voiture ne le fassent. En effet, beaucoup s’inscrivent et espèrent « vendre » à prix d’or ce droit à ceux qui en ont les moyens. D’autres ont perdu la possibilité financière ou la volonté d’acheter une voiture en attendant les résultats du tirage au sort…

Les voitures électriques dispensées du hasard

L’opinion publique est fortement opposée à la mesure, sauf pour ceux évidemment qui ont acheté leur voiture avant, et qui soufrent chaque jour dans les pires embouteillages de Chine. Mais très bientôt, il va y avoir une autre alternative à la loterie pour ceux qui veulent à tout prix leur voiture. Le nouveau règlement municipal sur la subvention des véhicules à énergies nouvelles vient d’être publié. Mesure phare : les voitures électriques et hybrides sont dispensées de passer par le tirage au sort ! Voilà une décision qui pourrait bien faire décoller le marché de l’électrique.

La Chine a misé gros sur ce nouveau mode de transport individuel. Ses constructeurs veulent passer directement à cette technologie, conscients de la difficulté à concurrencer les produits européens, américains, japonais ou coréens sur des technologies classiques. Le gouvernement a aussi investi des sommes colossales. Avec l’objectif avoué que la moitié des voitures vendues en 2020 soit électrique. Les seules subventions ne suffiraient pas pour atteindre ce chiffre, et peut-être que Pékin a trouvé un moyen original d’inciter le consommateur à se tourner vers cette alternative.

Si le règlement fonctionne, il ne restera plus qu’à espérer que les producteurs d’électricité se détournent du charbon pour fournir la part croissante qui viendra de la demande des nouveaux véhicules !

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers commentaires