Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Le décodeur télé gaspille 2 milliards de dollars en énergie

USA / / Amérique du nord

Près de deux tiers de l’énergie consommée par les décodeurs satellites américains sont utilisés quand personne ne regarde ou n’enregistre quoi que ce soit. Conséquence : 11 millions de tonnes d’émissions de CO2 générées par an.

Un mode “off” qui consomme plus que le mode “on”

Ce serait impensable pour beaucoup de se garer et de laisser tourner le moteur pour aller faire les courses. Pourtant, la plupart des Américains ont un comportement similaire qui coûte une fortune en énergie et en empreinte carbone : ne pas éteindre le décodeur satellite après utilisation.

Le problème ne vient pas vraiment des individus mais d’un défaut de conception. Il n’existe aucun bouton marche/arrêt sur ces décodeurs. Mettre en veille diminue la consommation mais ne l’arrête pas. Le seul moyen est pour chaque utilisateur, de débrancher le décodeur de la prise murale après utilisation. Les constructeurs ne payent évidemment pas la facture et n’ont donc aucune raison de revoir leurs modèles.

Un manque à gagner énorme

Avec 160 millions de boitiers dans le pays, le gaspillage équivaut à 6 centrales thermiques au charbon et libère 11 millions de tonnes de CO2 par an. Si on utilise un décodeur plus perfectionné, avec service à la demande, c’est 40% d’énergie consommée en plus. En comparaison, l’effort fait par beaucoup de débrancher les chargeurs de téléphone est bien dérisoire !

Le directeur du Centre pour l’Efficacité en Energie, Noah Horowitz, déplore le manque de décodeur comme il en existe en Europe, avec un mode “veille profonde” (moins d’un watt par heure), que l’on peut programmer en fonction de ses propres heures de sommeil.

Mais pour les Américains qui ne sont pas prêts à venir vivre en Europe, M. Horowitz conseille d’appeler les fournisseurs satellites et de demander un décodeur moderne de l’autre côté de l’Atlantique !

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires