Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Les retraités du babyboom manquent de transports en commun

USA / / Amérique du nord

La population américaine vieillit trop vite pour avoir une chance d’adapter ses transports en commun. Résultat : les jeunes générations se transforment en Taxi et la sécurité sur les routes diminue.

Trop peu nombreux dans certains quartiers résidentiels, les bus ignorent souvent une clientèle de séniors qui n'y a pas accès. © Wishfulanthony (Wikimédia Commons)

Les séniors dans la dépendance de la mobilité

Un rapport de l’association “Transportation in America” montre que, plus la génération du babyboom vieillit, plus l’accès aux transports est problématique. Les habitudes ont changé, de plus en plus de personnes âgées font le choix de vivre chez elles aussi longtemps que possible. Alors que les quartiers des maisons de retraite sont en général bien desservis par les transports en commun, certaines zones sont exclusivement conçues pour les automobilistes.

Le seul recours pour les personnes âgées est alors de devenir dépendantes des générations plus jeunes ou bien, si elles peuvent se le permettre, d’avoir une voiture, de continuer à conduire même si leur vue ou leurs réflexes font d’elles des conducteurs potentiellement dangereux. Les statistiques montrent que les risques d’accident mortel pour les conducteurs augmentent dès 65 ans, et le taux de décès pour les conducteurs de plus de 85 ans est 4 fois plus élevé que celui des adolescents. Un autre groupe lésé par les communautés qui privilégient la voiture.

La solution: solidarité et investissements

Plus de 15,5 millions d’Américains de plus de 65 ans vivront dans des zones mal desservies d’ici 2015.

Le rapport propose plusieurs stratégies, notamment des fonds du gouvernement fédéral pour développer les infrastructures. En Californie, certains ont développé un système par lequel les voisins, familles ou amis peuvent être remboursés, contre justificatifs, pour tout trajet fait pour une personne âgée.

Les opposants au changement soutiennent que si les personnes âgées deviennent incapables de conduire, elles sont sûrement tout aussi incapables de prendre le bus. Ils sont contre tout financement du gouvernement pour les transports. C’est oublier que le réseau d’autoroutes est lui aussi financé par le gouvernement fédéral et que chacun devrait pouvoir choisir comment se déplacer!

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires

  1. pressing ecologique

    Pour avoir été aux états-unis, il est vrai que les transports sont très mal développés et pas du tout accessibles. Les Etats-unis ont encore de grands efforts à faire à ce niveau là