Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Des avions propulsés à l’eucalyptus?

Australie / / Océanie

Virgin veut voler à l’eucalyptus. Pour cela, la compagnie aérienne s’est associée à deux entreprises spécialisées dans les carburants, l’une australienne, l’autre canadienne. Un projet de plusieurs dizaines de millions d’euros. Pour une mise en application d’ici 2014?

Le siège de Virgin Australia à Brisbane

Le siège de Virgin Australia à Brisbane. Anciennement baptisée Virgin Blue, la compagnie aérienne semble plutôt se dessiner un avenir en vert. © Commander Keane

Les koalas en raffolent. Mais Virgin Australia pourrait leur faire concurrence. Car la compagnie aérienne numéro 2 dans le pays envisage de remplacer le carburant traditionnel par un carburant à base d’eucalyptus. Dans cette optique, elle s’est associée avec Dynamotive Energy Systems, et Renewable Oil Corporation en Australie.

La première, établie au Canada, a d’ores et déjà investi 100 millions de dollars sur 10 ans en vue de la production commerciale de carburant à partir d’eucalyptus australien. D’ici un an, Virgin veut avoir mis en place une unité de démonstration. Le passage à la production commerciale est quant à lui espéré pour 2014.

Ce projet est une aubaine pour l’économie australienne, et bien sur pour la protection de l’environnement également. Les agriculteurs participeront à une plantation plus étendue des eucalyptus, lesquels ont pour propriété de diminuer l’érosion des sols ainsi que sa salinité. Leur vaste feuillage permet en plus au bétail de se protéger du soleil.

L’eucalyptus ouvre la voie

De son côté, l’Organisation Fédérale pour la Recherche Scientifique et Industrielle (Commonwealth Scientific and Industrial Research Organisation) confirme que l’Australie et la Nouvelle-Zélande sont en avance en ce qui concerne la production de carburant viable pour l’aviation, sans risque pour la sécurité alimentaire ou l’environnement.

Outre l’eucalyptus, on y étudie aussi la possibilité d’exploiter les algues, les déchets urbains, les résidus de forêt… On peut dire que les options en matière de biomasse ne manquent pas ! D’autant plus que Qantas, première compagnie aérienne du pays, étudie aussi la faisabilité des biocarburants.

L’industrie de l’aviation australienne espère un bilan carbone neutre à l’horizon 2020.

 

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires