Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

L’air au dessus de l’opéra de Sydney est à vendre

/ Océanie

L’opéra de Sydney participe à un programme de propriété atmosphérique pour inciter les gens à faire plus attention à l’air et pour collecter les fonds nécessaires à sa protection.

Opéra de Sydney vu de haut.

L'opéra de Sydney à la pointe de l'ambition verte australienne? L'atmosphère surplombant ce joyau d'architecture moderne est en tout cas à vendre. © Pavel Sigarteu (Flickr.com)

Les “titres de propriété” de l’atmosphère au-dessus du plus célèbre bâtiment australien, l’opéra de Sydney, ont été mis en vente le 1er août sur ebay par Earthcaire, initiateur du programme. Son fondateur et expert environnemental Anthony Clarke a même l’intention de vendre des titres de propriété symboliques similaires pour d’autres icônes nationales, comme la Grande Barrière de corail, le mont Kosciuszko ou encore le Parlement à Canberra.

Les fonds collectés serviront à compenser les émissions de CO2. Les personnes, organisations ou entreprises qui souhaitent s’impliquer dans l’opération pourront choisir le site qu’ils préfèrent, et la moitié de leur paiement, déductible des impôts, ira à des entreprises accréditées  pour la compensation carbone. L’autre moitié assurera le fonctionnement administratif du programme.

Earthcaire estime qu’il est temps de traiter l’atmosphère comme si elle était un de nos biens. Dans le but de se sentir plus responsable du problème, à un moment où le débat sur la taxe carbone fait rage en Australie. Tout comme on se sent le droit de polluer l’air, par ce programme, on devrait ressentir le droit et la responsabilité de sa protection.

Prise de conscience

Sur le site web de l’organisation, on peut choisir un lieu, qui est ensuite mis aux enchères, et divisé en 4 niveaux (troposphère, stratosphère, mésosphère et thermosphère, avec différentes valeurs). Des informations pratiques, des vidéos et des articles de presse sont fournis. Les enchères démarrent entre 100 et 1000 dollars.

On trouve aussi un calculateur d’empreinte carbone et des rapports d’experts sur le réchauffement climatique. Au-delà du programme de vente aux enchères, Earthcaire veut aider à la prise de conscience sur les changements climatiques et impliquer les communautés dans la protection de leur environnement pour assurer le bien-être des générations futures.

Le taux d’émissions de CO2 en Australie est passé à l’équivalent de deux fois la moyenne mondiale en 25 ans. L’Australie représente 0,32% de la population mondiale, mais 1,43% des émissions mondiales de CO2.

ecovoice.com.au

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires