Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Un festival de musique pour les fans du développement durable

/ Amérique du nord

La 13ème édition du festival Pickathon, du 5 au 7 août, fait la différence avec zéro déchet plastique. Pour un week-end écolo-musical encore plus réussi en 2011,  ses organisateurs ont choisi de privilégier le développement durable, avant même le public.

Le festival de musique Pickathon, près de Portland, mise sur un esprit écolo pour rendre la 13ème édition conviviale et intime. Pour son co-fondateur, Terry Groves, la musique en elle-même n’est plus qu’une petite part de l’événement. C’est le développement durable qui rallie les foules pour une expérience unique parmi les festivals d’été.

L’innovation majeure cette année est l’élimination de la vaisselle jetable. Les organisateurs ont monté un partenariat avec Kleen Kanteen et Bamboo Ware pour s’équiper de lave-vaisselles et de plats. Pour 10 dollars, un jeton donne droit à des couverts et des plats. 5 dollars sont récupérés en rendant ses ustensiles à la fin du festival.

La priorité est de tout concevoir pour n’ajouter aucune pression sur les gens et l’environnement. Une petite équipe de 4 organisateurs gère le site internet, les tickets, le groupe de volontaires, les groupes invités et l’ambiance. Au final, les spectateurs ont l’impression de débarquer dans un concert d’arrière-cour, chaleureux et personnalisé, et non d’être le troupeau d’un festival d’été de plus.

Limite de 5000 spectateurs

Sur 300 m2, les spectateurs ont ainsi pu profiter de pistes ombragées et de zones de camping dégagées par une équipe de volontaires, ainsi que de deux scènes de jours et une de nuit. Le festival joue sur les 5 sens en mettant toujours en avant l’écologie et le développement durable. C’est un pionnier du genre.

Pickathon travaille sa dimension développement durable depuis l’édition 2010, et les artistes sont fans. L’un d’eux, Eric D. Johnson, a tellement aimé qu’il a modifié son propre festival (Huichica Music Festival) pour l’adapter façon écolo :

Le développement durable, c’est la cerise sur le gâteau. (…) Il n’y aura eu aucun déchet cette année, c’est incroyable.

Les groupes invités sont séduits et espèrent que les autres festivals vont suivre la même démarche. Aucune bonne pratique n’empêche les gens de s’amuser ! Les organisateurs ne souhaitant pas un public trop large pour garder une expérience de qualité, ils ont quand même atteint 4500 tickets vendus. Le festival était aussi retransmis en direct sur le site internet du Pickathon.

oregonmusicnews.com

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires