Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Les ampoules incandescentes supprimées en 2016

/ Asie

Une loi en cours d’examen envisage d’interdire la vente de lampes à incandescence en 2016. Sans doute un pas en avant vers des économies d’énergie substantielles. Cependant, certains s’inquiètent du manque de structures pour assurer le recyclage des Lampes Fluorescentes Compactes (LFC) qui viendront en remplacement.

Le projet de loi publié par la Commission Nationale du Développement et de la Réforme (CNDR) propose une extinction progressive de la vente de lampes à incandescence. Pour arriver le premier octobre 2016 à  une interdiction sur tout le territoire chinois des lampes à incandescence de plus de 15W.

Les consommateurs se tourneront alors d’ici là vers les Lampes Fluorescentes Compactes (LFC). Ces produits offrent une économie d’énergie de 60 à 80% par rapport aux lampes classiques. Elles offrent une durée de vie 4 à 8 fois supérieure, mais peuvent être 10 fois plus chères à l’achat. En comparaison, les produits d’éclairage pour la maison à base de LED  sont 100 fois plus coûteuses.

Mais l’inquiétude de ceux qui s’intéressent au projet de loi ne concerne pas le prix d’achat des LFC. C’est plutôt le manque d’infrastructures de recyclage qui alarme. Les LFC contiennent du mercure qui peut se répandre dans l’atmosphère si le bulbe est cassé. Outre les risques sur la santé, ce gaz a aussi un impact important sur l’effet de serre. Or la Chine ne dispose d’aucun système avancé de recyclage.

Recyclage délicat

Ce sont souvent les plus démunis qui récupèrent les ampoules, les cassent et revendent aux industries du recyclage le verre et les métaux ainsi récupérés. S’ils continuent ainsi avec les LFC – et sans incitations et formations, on ne voit malheureusement pas pourquoi ils changeraient leurs habitudes – l’impact de centaines de millions de lampes de ce type cassées chaque année est dur à estimer.

Cependant, la CNDR met en avant l’économie d’énergie qui pourrait être atteinte par la nouvelle mesure. Selon ses calculs, le remplacement de toutes les ampoules à incandescence restantes en Chine par des systèmes de LFC permettrait d’économiser la bagatelle de 48 milliards de kW.h par an…

Pendant ce temps, malgré les sommes astronomiques investies dans le développement de la capacité de production, certaines régions de Chine sont toujours confrontées à un rationnement d’électricité. Un argument qui va très certainement faire son effet auprès du législateur…

people.com.cn

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires

  1. Salut, +1 pour ça car c’est très objectif…