Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Catastrophe pétrolière au large de l’Écosse

/ Europe

Un oléoduc offshore qui fuit depuis deux semaines dans la mer du Nord pourrait encore déverser des centaines de tonnes de pétrole. En attendant, Shell, son exploitant, tente de colmater la brèche à proximité de la plateforme Gannet Alpha, à environ 180 km à l’est d’Aberdeen, en Écosse.

Depuis la découverte de la fuite, mercredi 10 août, plus de 200 tonnes de pétrole se sont déversées dans la mer du Nord. Ce qui en fait la pire catastrophe pétrolière au Royaume-Uni depuis plus de dix ans.

La première fuite majeure fut stoppée dès le lendemain de l’incident mais une deuxième fuite, plus petite, s’est déclarée par la suite. Le directeur technique de Shell, Glen Cayley, se plaint de problèmes au niveau du programme de maintenance de l’oléoduc :

On parle là de centaines de tonnes de pétrole supplémentaire par rapport à ce que nous avons besoin de préserver dans cet oléoduc. Tant que nous n’avons pas complètement éliminé la fuite et sécurisé cet oléoduc, le risque est là.

Des groupes écologistes ont fortement critiqué Shell pour son manque de transparence. Mardi 16 août, la compagnie avait annoncé que la deuxième brèche entraînait une fuite d’un baril par jour, mais que le pétrole ne devrait pas atteindre les terres.

Mercredi 17 août, on comptait près de 218 tonnes, soit 1 300 barils, perdus. En 2009, lors de la dernière catastrophe, 50,93 tonnes “seulement” avaient été déversées dans la mer du Nord. Dr. Richard Dixon, employé de la WWF Scotland, déclarait :

Nous commençons enfin à avoir un aperçu de l’ampleur de la crise mais il faut tirer les vers du nez de Shell. Ce que l’entreprise considérait comme un incident mineur est désormais devenu la plus grande catastrophe de la mer du Nord depuis une décennie. Et cela pourrait durer encore des semaines, voire des mois.

À titre de comparaison, la marée noire du Golfe du Mexique en 2010 déversait jusqu’à 70 000 barils de pétrole par jour.

yorkshirepost.co.uk

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires