Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Même la bière se met au vert !

/ Amérique du nord

La brasserie canadienne Steam Whistle est plus verte que verte. Sans vraiment le savoir, elle accumulait depuis des années les bons points écolos et a fini par ne plus laisser place au hasard, pour créer un modèle d’entreprise éco-consciente.

Depuis ses débuts en 2000, Steam Whistle, à Toronto, utilise les techniques de production traditionnelles, des ingrédients sans OGM, des bouteilles réutilisables et du biocarburant pour ses camions. L’eau utilisée est chauffée à la vapeur, les bouteilles nettoyées, et la température des locaux contrôlée. Des bonnes pratiques qui se sont installées naturellement, sans plan marketing préalable.

En 2007,  le bâtiment où se situe le siège social de la brasserie a été identifié comme l’un des 21 immeubles les plus verts de Toronto. Une certification qui permet à celui-ci de participer automatiquement aux “Journées portes ouvertes” de Toronto. Devant l’afflux des visiteurs, l’entreprise a décidé qu’il était temps de réfléchir et de tirer le meilleur profit de toutes ses initiatives vertes.

Allez, d’autres mesures environnementales pour la route…

Steam Whistle a donc créé un comité environnemental, sans pouvoir financier ou gestionnaire, pour améliorer son profil écologique. La première initiative du comité a été d’instaurer des responsabilités environnementales dans tous les emplois de la brasserie. Que ce soit par le simple geste d’éteindre la lumière ou par des choix de partenariats commerciaux, tout le monde, des employés de maintenance à la direction, est impliqué dans le programme.

Avec un passé aussi vert, le comité n’a pas la tache facile pour ajouter à son programme de gestion des déchets. Le recyclage du verre et du carton ? En place depuis le premier jour ! Le don des céréales usagées aux fermes locales ? Une chaîne déjà bien rodée ! La nouveauté, c’est le recyclage des déchets alimentaires par une entreprise de compost. Un partenariat bien utile lors de tous les événements promotionnels organisés par la brasserie.

L’écologie sans modération

Les  affiches se sont aussi multipliées à travers les locaux pour inciter employés et visiteurs à recycler. Il est en particulier interdit d’apporter une bouteille d’eau sur le site. Les bouteilles en verre des alcools consommés lors d’événements sont réutilisées. Les économies ainsi réalisées s’élèvent à 3000 dollars (environ 2100 euros), suffisamment pour financer le garage à vélo au service des employés qui se déplacent sans polluer.

Les initiatives de l’entreprise sont toutes un franc succès. Par exemple, 94,2% de ses déchets sont recyclés. Cette année, la consommation d’eau a été réduite de presque 4 millions de litres, les déchets de 570 mètres cubes ; et 2408 arbres ont été sauvés. Steam Whistle est officiellement un des employeurs les plus verts du Canada depuis 2010, et c’est sans aucun doute qu’elle peut maintenant affirmer être la brasserie la plus verte du pays.

financialpost.com

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires