Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Les militants de Greenpeace Nordic échappent à la prison

/ Europe

Les militants de Greenpeace ayant interrompu un dîner réunissant les principaux dirigeants du monde au château de Christiansborg, lors de la conférence de Copenhague sur le climat en 2009, ne seront finalement pas retenus derrière des barreaux d’une prison.

Retour sur cette affaire rocambolesque… En l’honneur des chefs d’États et de gouvernements, réunis pour ce sommet de l’ONU à Copenhague, la reine Margrethe II de Danemark avait décidé d’offrir un grand dîner de gala dans l’un de ses châteaux…

Trois militants de Greenpeace, se faisant passer pour un chef d’État, son épouse et un garde du corps, ont alors réussi l’exploit de berner tous les policiers en charge des contrôles pour arriver jusqu’à la salle du dîner de gala. Ils ont alors immédiatement déployé des banderoles portant ce texte : « Politicians talk, Leaders act » (Les politiciens parlent, les leaders agissent).

Les membres de l’ONG furent aussitôt arrêtés, et détenus pendant vingt jours lors des fêtes de Noël. La police a ensuite arrêté huit autres militants ayant participé à l’organisation de ce coup médiatique. Greenpeace Nordic a également été inculpé.

Pas d’offense à la reine

Les militants, venus d’Espagne, de Suisse et de Norvège, ont été finalement condamnés ce mois-ci à deux semaines de prison avec sursis pour violation de domicile, tromperie de la police et falsification de documents. Greenpeace Nordic a également été condamné à une amende de 75 000 couronnes (environ 10 000 euros).

Les militants ont cependant été déclarés non-coupable « d’offense à la reine », l’une des charge retenues contre eux étant donné que toute la scène s’est déroulée dans un bâtiment royal… Mais le tribunal a jugé que l’action n’était pas spécifiquement dirigée contre la reine elle-même. Dans un communiqué publié par Kumi Naidoo après la décision rendue le 22 août, Greenpeace International a exprimé sa satisfaction devant un tel verdict :

C’est une victoire pour la liberté d’expression. La cour a clairement reconnu l’importance de la manifestation pacifique dans notre société, et de la nécessité de se maintenir debout pour ce que l’on croit juste.

cphpost.dk

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires