Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

De nombreux étudiants de Colombie-Britannique s’orientent vers des programmes "verts"

/ Amérique du nord

La vague verte qui déferle depuis quelques années a incité les universités de la Colombie Britannique à offrir de nouveaux programmes adaptés aux défis du développement durable et de la responsabilité sociale et ainsi répondre à la demande grandissante des étudiants dans ces domaines.

La ruée vers les cycles universitaires “verts”

À l’université de la Colombie-Britannique (UBC), le nouveau programme en biologie appliquée affiche complet. Les élèves y étudient les sciences de la vie et de la terre en relation avec la problématique de la protection et de la préservation de l’environnement ainsi qu’avec le respect de la biodiversité. Tout juste établi l’an passé, son succès fut immédiat. Lynn Newman, vice-doyenne à la faculté, commente :

Nous connaissions l’intérêt des étudiants, mais nous ne nous attendions pas un tel succès dès le début. Le nombre de demandes d’inscription que nous avons reçues a dépassé toutes nos attentes.

Cette année encore les demandes ont augmenté de 21%. Selon Mme Newman, les étudiants ont une idée très claire des disciplines “différentes” vers lesquelles ils veulent s’orienter. Ce programme répond à une nouvelle réalité que les entreprises doivent comprendre et à laquelle elles doivent répondre, mais permet également d’avoir accès à de nouvelles connaissances et à former de nouveaux experts. La vice-doyenne confirme :

En regardant les problèmes majeurs auxquels le monde est confronté, notamment la sécurité alimentaire, la durabilité et le changement climatique, nous avons voulu créer un programme qui soit mieux adapté à ces exigences.

Sexy sylviculture !

De même, les demandes d’inscription au programme de gestion des forêts de l’UBC ont augmenté de 39% par rapport à l’année dernière. Celui-ci possède un volet environnemental très important, comme le souligne Andrew Arida, directeur associé au recrutement :

Quand on évoque la sylviculture, les gens pensent en majorité qu’il ne s’agit que de couper des arbres. Mais en réalité, le programme va bien au-delà et planifie l’aménagement intégré des forêts selon les principes du développement durable.

La tâche de l’expert en sylviculture gagne en visibilité et attire de plus en plus de candidats parce que les étudiants peuvent espérer une évolution de carrière analogue à celle des consultants en environnement.

De l’horticulture à la gestion commerciale d’entreprises durable : toutes les activités sont représentées

La Kwantlen Polytechnic University vient également d’implanter un programme en horticulture qui s’inscrit dans cette tendance. De même, aucune inquiétude d’emploi à terme. La mondialisation et les craintes liées à la dissémination volontaire ou involontaire des plantes obligent les différents organismes, comme l’Agence canadienne d’inspection des aliments, à recruter de nouveaux diplômés avec des connaissances pointues dans ces domaines.

Lors du lancement du programme de gestion commerciale d’entreprises durables à l’Institut de technologie de la Colombie-Britannique (BCIT), le même discours est tenu. Enfin, l’université Simon Fraser (SFU) – la “faculté de l’environnement”, créée en 2009, ne cesse de voir ses demandes d’inscription grimper. Bing Lee, directeur associé au recrutement des étudiants à la SFU, confirme :

Nous pensons qu’au cours des 100 prochaines années, les changements climatiques et le développement durable seront des enjeux majeurs dans tous les secteurs et il y aura une forte demande chez les personnes ayant une formation en environnement.

La nouvelle faculté et ses programmes offrent des cours d’archéologie, de sciences de l’environnement, de géographie, la gestion des ressources environnementales, le développement communautaire durable et le développement durable.

vancouversun.com

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires