Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

La chasse aux sacs à usage unique est ouverte à L.A.!

/ Amérique du nord

Afin de lutter contre l’utilisation massive de sacs à usage unique (plastique ou papier), le conseiller municipal de Los Angeles vient de déposer une nouvelle requête où les supermarchés ne pourraient plus que donner ou vendre des sacs réutilisables. Sous peine d’amende.

Nouvelle proposition pour interdire les sacs en plastique et en papier dans les épiceries

Selon une étude menée en 2008 par le Bureau de l’assainissement pour la ville de Los Angeles, la consommation annuelle de sacs plastiques de la ville est de 2,3 milliards, dont seulement 5% sont recyclables. 400 millions de sacs en papier sont utilisés, dont 21% sont recyclés ! Même si les sacs plastiques ont été officiellement bannis il y a quelques années, la ville de Los Angeles s’attaque maintenant aux sacs en papier. Le conseiller municipal Paul Koretz explique :

Avec les sacs en papier, vous êtes encore en train de générer des déchets. Nous en sommes à l’étape suivante.

En effet, la première initiative avait alors permis aux magasins de vendre des sacs en papier à des prix très bas. Une mesure qui, au départ, devait servir à dissuader les clients d’en utiliser trop. Mais, les prix insignifiants (quelques centimes le sac) n’ont pas eu l’impact espéré sur leur consommation.

Si les sacs réutilisables, vendus en magasin, devaient changer la donne, la plupart des clients oublient régulièrement de les prendre avec eux et se voient dans l’obligation d’en racheter. Ce qui continue à favoriser les sacs à usage unique, gratuits ou non.

Plastique ou Papier ?

Les écologistes célèbrent la nouvelle et espèrent que cette initiative sera poussée par les législateurs de Sacramento pour promulguer cette interdiction à l’échelle du pays. Kirsten James, directrice de la qualité de l’eau pour Heal the Bay, a commenté la nouvelle :

Nous sommes ravis. Nous espérons que davantage de ces politiques locales sonneront comme une prise de conscience nationale.

Son groupe fait pression sur les autorités de L.A. pour que cette interdiction voit le jour depuis 2007, l’année où San Francisco est devenue la première ville du pays à bannir officiellement les sacs plastiques dans les supermarchés et les pharmacies.

Heal the Bay et d’autres groupes environnementaux dénoncent les sacs plastiques parmi les polluants les plus insidieux de la mer. Blâme auquel l’industrie du plastique répond que les sacs en papier sont tout aussi mauvais pour l’environnement à cause de l’énergie nécessaire pour les produire.

L’élimination des sacs

Selon la proposition de la ville, les magasins seraient dorénavant autorisés à donner ou à vendre uniquement des sacs réutilisables au risque de recevoir une amende. Une exemption serait faite pour les petits sacs en plastique destinés à conserver les légumes crus et/ou les viandes de manière séparée pour éviter leur contamination avec les autres aliments. M. Koretz estime que les détaillants se féliciteront de la proposition :

Elle leur fera économiser de l’argent, et donc leur en fera gagner plus sur le long terme.

En effet, l’association californienne des supermarchés a appuyé le projet. En réponse à la proposition de loi de la ville de Los Angeles, son porte-parole Dave Heylen déclare :

Nous sommes impatients de travailler avec la ville et de regarder les options qui s’offrent aux consommateurs pour transporter leurs marchandises dans les magasins.

latimes.com

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires