Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

40% des déchets solides de Pékin valorisés en énergie d’ici 2015

Chine / / Asie

Ce sont les plans de la municipalité pékinoise. Ambitieux quand on sait que la proportion se monte seulement à 10% aujourd’hui. D’importants investissements et une prise de conscience du public seront nécessaires pour remplir ces objectifs.

Les grandes villes chinoises « encerclées par les déchets ». Voilà un titre qui fait souvent la une des journaux locaux. Pékin a pris la mesure du problème et a révélé un objectif important à réaliser pendant la période du 12ème plan quinquennal (2011 – 2015) : 40% des déchets de la capitale seront valorisés en énergie.

En 2009, la ville avait généré 18 300 tonnes de déchets solides. Ce total a été un peu réduit en 2010, avec une quantité ramenée à 17 400 tonnes. Mais l’augmentation de la population rend le problème insoluble. La mairie a dans un rapport récent révélé que ces déchets sont « enfouis ou posés en décharge pour 80%, incinérés pour 10% et traités via des procédés biochimiques pour 10% ».

Pour arriver à valoriser en énergie 40% des déchets de la capitale, il faudra de lourds investissements, mais surtout une prise de conscience de la population pour trier les déchets. Selon le rapport municipal : « atteindre cet objectif sans mesures de promotion du tri des déchets sera impossible ». Les restes de cuisine par exemple devront être mis de côté pour être transformés en engrais organiques.

ifeng.com

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires