Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Quel avenir pour les gobelets Starbucks à emporter?

/ Amérique du nord

Que serait l’entreprise Starbucks sans son petit gobelet en carton ? Celui aperçu aux mains de toutes les stars américaines et qui est devenu en quelque sorte l’emblème de l’entreprise. Mais la question du recyclage de ces tasses à emporter est une réelle problématique.

Des initiatives pour réduire l’impact environnemental des gobelets jetables

L’entreprise Starbucks s’est donnée au cours des dernières années l’objectif ambitieux de recycler ou de rendre réutilisable toutes ces célèbres tasses à café qui sont systématiquement jetées après une seule utilisation.

Aujourd’hui, la célèbre chaîne de café travaille avec Action Carting Environmental Services, une société new-yorkaise qui collecte les gobelets utilisés pour les recycler et leur offrir une seconde vie. Mais, Joe Burke, responsable dans cette entreprise, raconte:

Si les consommateurs prenaient une seconde de plus pour vider leurs gobelets avant de les jeter, cela minimiserait la contamination des produits et notre travail en serait grandement facilité.

Des gobelets plus écologiques

M. Burke était l’un des invités d’une émission web diffusée en direct lors de la troisième conférence sur le gobelet à Boston. Son objectif est d’intégrer toutes les facettes de la chaîne de valeur de ces gobelets en plastique et carton ainsi que de définir les critères d’une solution complète pour des gobelets recyclables efficaces.

A ses côtés, d’autres experts du Massachusetts Institute of Technology (MIT) étaient présents ainsi que la chaine de café canadienne Tim Hortons et la société de papier Georgia-Pacific. Un débat autour du recyclage et de l’emballage dont voici quelques points en résumé :

  • Starbucks ne se contente pas de mettre sur la table les questions relatives uniquement à sa propre chaîne d’approvisionnement, mais l’entreprise entraîne aussi ses concurrents dans cette réflexion pour qu’ils tentent de résoudre ensemble les grands problèmes de leur secteur.
  • Si Starbucks produit et utilise quelque 4 milliards de tasses chaque année, cette somme parait presque superflue pour un fabriquant de papier. En effet, l’usine de Georgia-Pacific, localisée dans le Wisconsin, pourrait utiliser toutes les tasses Starbucks du monde entier et n’aurait de travail que pour quatre jours.
  • Pour encourager les consommateurs à participer à cet effort, un rabais de 10% est offert à ceux qui apportent leur propre tasse ou mug.
  • Les fibres de papier peuvent être recyclées jusqu’à sept fois. Les gobelets Starbucks de la région de Chicago sont envoyés à l’usine à papier de Georgia-Pacific pour la fabrication de tissus.
  • La société a reçu à peu près 750 idées de sa clientèle à travers son site « Mon Idée Starbucks« . À ce jour, environ 175 de ces idées ont été retenues ou appliquées, comme celle des pâtisseries sans gluten.

La conférence sur le gobelet rappelle que la direction de Starbucks s’est engagée à recycler ou réutiliser tous ses gobelets jetables d’ici 2015. Un défi de taille si l’on en croit son rapport le plus récent qui énonçait que seulement 5% de ses magasins possédaient des bacs de recyclage. Conscient qu’elle a du pain sur la planche, l’entreprise Starbucks multiplie les initiatives.

« C’est un objectif difficile », reconnaît Jim Hanna, directeur de l’impact environnemental chez Starbucks. « Et nous avons seulement quelques années pour y arriver. »

Gobelet Starbucks. © half alive - soo zzzz (Flickr.com)

greenbiz.com

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers commentaires