Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

La transformation verte de l’Empire State Building remporte la certification LEED-Or

/ Amérique du nord

Le building le plus célèbre de la Grosse Pomme, dont les travaux de rénovation destinés à en faire un modèle en matière d’économie d’énergie, vient d’obtenir la certification LEED-Or.

L’Empire State Building remporte l’or

Cette reconnaissance attribuée par le Conseil américain du bâtiment durable et son bras droit, le Green Building Certification Institute (Institut de certification des bâtiments écologiques), est la dernière marche de consécration pour le gratte-ciel de 102 étages construit 80 ans plus tôt.

A ce jour, la rénovation écologique du bâtiment a été la plus importante de son genre aux États-Unis. Elle devrait réduire la consommation d’énergie de plus de 4,4 millions de dollars [3,28 millions d'euros] annuellement, réduire les émissions de carbone de 105 000 tonnes sur une période de 15 ans, et fournir un retour sur investissement en à peine trois ans.

Un modèle d’immeuble à économie d’énergie

Anthony Malkin, le propriétaire du célèbre gratte-ciel, a réuni plusieurs entités pour mener à bien le projet : Johnson Controls Inc, Jones Lang LaSalle, le Rocky Mountain Institute, la Clinton Climate Initiative, le New York State Energy and Development Authority (Autorité pour le développement et l’énergie de l’État de New-York).

Leurs travaux ont été publiés en ligne à la demande de M. Malkin afin qu’ils servent de référence à d’autres propriétaires d’immeubles intéressés à améliorer l’efficacité énergétique de leur bâtiment. Ce projet-ci a coûté plus de 550 millions de dollars [410 millions d'euros] pour une rénovation d’une surface de plus de 285 000 m2. Le propriétaire de l’Empire State Building a déclaré dans un communiqué :

La certification LEED-Or est une autre victoire pour nous après l’amélioration la modernisation de nos systèmes d’énergie. Je souhaite que toutes les certifications LEED attribuées dans le futur à des bâtiments existants puissent concerner des améliorations manifestes et quantifiables dans le rendement énergétique, et offrir des rendements économiques pour les propriétaires d’immeubles, les locataires et les collectivités dans lesquelles ils se trouvent.

Un investissement réussi pour les propriétaires

Dans une interview précédente, Anthony Malkin soulignait que les bâtiments “verts” étaient aussi avantageux pour les propriétaires que pour les locataires :

Tout ce que nous faisons à l’Empire State Building répond à un besoin des entreprises et, au fond, c’est la première et la plus importante des stratégies. Nous ne sommes pas en train de payer plus pour faire quelque chose de qualitativement différent, nous nous concentrons sur les solutions du marché immédiatement réalisables.

L’obtention de la certification LEED-Or est en lien avec cette mentalité. L’agent immobilier Jones Lang LaSalle, directeur du programme de durabilité pour l’Empire State Building, a montré que ces travaux de rénovation écologiques pouvaient être réalisés  “avec un surcoût d’environ 2,50 $ [1,90 euros] par mètre carré.”

La certification LEED-Or s’applique à l’ensemble de la structure. Une zone de 350 m2 dans le bâtiment vient de recevoir la certification LEED-Platine (la plus haute récompense) sous la norme USGBC – réservée aux intérieurs commerciaux. L’USGBC a également l’intention de reconnaître le travail de M. Malkin ainsi que sa vision pour la rénovation écologique de l’Empire State Building en l’honorant du Prix de Leadership des entreprises 2011.

greenbiz.com

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires