Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Le covoiturage débarque sur Facebook

Argentine / / Amérique du sud

Les automobilistes de la ville de Rosario pourront bientôt utiliser les réseaux sociaux pour partager leur véhicule, grâce à une plateforme développée par de jeunes professionnels. Une pratique qui permet de s’attaquer de manière efficace à la pollution et aux embouteillages, tout en faisant des économies.

Embouteillage en Argentine.

Scène habituelle de trafic sur l’autoroute reliant Rosario et Buenos Aires. © NA

Alors que le phénomène prend de l’ampleur en Amérique du Nord et en Europe, le covoiturage fait seulement son apparition en Argentine. Ici, il pourrait soulager des infrastructures routières mises à rude épreuve pas la croissance ininterrompue du parc automobile.

Dans la ville de Rosario, le taux de remplissage des voitures atteint à peine 1,4 passager par véhicule, tandis que le centre-ville est totalement saturé et affiche des taux de pollution sonore et atmosphérique alarmants.

Préoccupés par cette situation, les membres de l’association STS Rosario (Solutions Techniques Soutenables) ont décidé de mettre au point une application permettant aux personnes effectuant des trajets répétitifs ou planifiés de se connecter entre elles afin de pouvoir s’organiser et partager leurs véhicules.

Connaître l’inconnu

L’avantage principal de ce nouvel outil en ligne par rapport à des sites Internet existants est de s’appuyer sur les réseaux sociaux pour que les trajets proposés soient publiés uniquement au sein d’un cercle d’amis, ou soient visibles par n’importe quel utilisateur.

Il sera donc possible de « connaître » à l’avance les personnes avec qui l’on souhaite pratiquer le covoiturage, afin de rassurer les utilisateurs peu enclins à partager leur véhicule avec de parfaits inconnus.

À la clé, des économies substantielles de carburant pour ceux qui décideront de voyager groupés pour se rendre au travail. Ou encore un gain de temps appréciable pour les parents qui choisiront ce mode de transport pour envoyer leurs enfants à l’école.

Plus on est de fous, plus on rit

Dans les pays où ce système fonctionne déjà, le covoiturage permet non seulement d’améliorer les conditions de circulation, mais il rend aussi les trajets plus sûrs et plus agréables. Ramiro Pico, responsable des relations publiques pour STS Rosario, affirme :

Il est prouvé que voyager accompagné réduit le nombre d’accidents, et que bavarder en se rendant au travail diminue le stress lié à l’activité professionnelle.

Dans certains pays, le covoiturage est même encouragé par des réductions aux péages, des voies réservées ou des parkings gratuits. Des mesures bien plus efficaces que les sanctions pour convaincre les automobilistes d’utiliser leur véhicule de façon plus rationnelle.

lacapital.com.ar

A lire aussi :

Covoiturage 3.0Europe : Covoiturage 3.0

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires