Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Un savon au café équitable

/ Océanie

A Auckland, un groupe de lycéens allie commerce équitable et recyclage pour lancer un nouveau produit : le savon fait de grains de café recyclés, le tout pour un programme expérimental de création d’entreprise.

Plus Enterprises.

Trois des étudiants fondateurs de l'entreprise Plus: Bill Qiu, Jennifer Hong, et Phoebe Yao. © Kellie Blizard (The Aucklander)

Young Enterprise Scheme (YES, Programme d’esprit d’entreprise pour les jeunes) propose aux élèves de créer leur propre entreprise et un produit ou service en particulier, en cherchant à réaliser un profit. C’est de là que vient PLUS Soap, le savon fabriqué avec du café.

L’idée est apparue pendant une réunion de préparation, où chaque élève de l’équipe PLUS buvait un café. De là a débuté une conversation sur les déchets des grains de café et leur recyclage.

En utilisant les grains utilisés de café issu du commerce équitable d’un établissement de détente voisin, ils font d’une pierre deux coups : l’éthique et l’environnement sont au centre de leur produit.

Le commerce équitable ne concerne pas que l’alimentaire

Question communication, le fait d’utiliser des produits issus du commerce équitable pour un savon rappelle à tous que cette forme durable d’échanges commerciaux n’est pas réservée à l’alimentation, et que le café ne sert pas qu’à rester éveillé. C’est aussi un exfoliant naturel sans produit chimique, qui réduit l’acné et est utilisé contre la cellulite. De plus, le café neutralise les mauvaises odeurs. Un critère idéal pour un savon dans une cuisine. Que demander de plus?

Le développement durable est au cœur du concept : les emballages sont faits de matériaux recyclés et sont à leur tour recyclables. Le savon est garanti sans huile de palme, sans graisse animale, et sans test préalable sur des animaux. De plus, 10% des ventes iront à la Croix Rouge de Christchurch, ville en partie détruite par un tremblement de terre en mars dernier.

Finale nationale

L’équipe PLUS a déjà remporté la compétition de présentation orale des produits pour sa région scolaire et va présenter son dossier à la fondation qui gère le programme YES. Les gagnants seront dévoilés le 1er décembre prochain à Wellington.

Le PDG de Fairtrade Australie – Nouvelle-Zélande se réjouit de l’esprit d’initiative des étudiants. Car ils assurent la promotion des produits du commerce équitable et contribuent à en étendre la durée de vie en les recyclant. Quelque part dans le monde, quelques familles de cultivateurs profiteront effectivement de cette créativité !

fta.org.au

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Derniers commentaires