Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Park(ing) Day, quand les voitures cèdent la place à la nature

/ Amérique du sud

Pour la deuxième année consécutive, la capitale argentine participe à cette initiative festive née aux États-Unis, qui cherche à promouvoir le développement durable des villes et à encourager les transports en commun. Au programme cette année, ping-pong et farniente sur la voie publique, pour le plus grand bonheur des passants.

Événement mondial visant à interpeller les citoyens et les pouvoirs publics quant à l’importance des espaces verts en milieu urbain, le Park(ing) Day consiste à s’approprier des places de stationnement payantes pour les transformer le temps d’une journée en espaces destinés à la détente et à la convivialité.

Organisée chaque troisième vendredi de septembre, cette manifestation a donné lieu en 2010 à la création de 850 parcs éphémères dans 180 villes à travers le monde.

Espace détente

C’est sur l’avenue Uruguay, dans le quartier des tribunaux de Buenos Aires, que le ministère de l’Environnement et des Espaces publics de la ville a décidé d’installer un mini-parc occupant quatre emplacements de parking. Gazon synthétique, plantes en pots et bancs publics ont permis aux personnes qui se rendaient au bureau de faire une pause nature en plein cœur de la capitale, et même de disputer une partie de ping-pong grâce à une table installée à cet effet.

Célébré pour la première fois en 2005 à San Francisco, le Park(ing) Day cherche à faire prendre conscience aux citadins de l’espace excessif occupé par l’automobile en milieu urbain et de la nécessité de repenser le développement des villes en accordant une plus grande importance aux piétons, aux cyclistes et aux espaces verts.

Diego Santilli, ministre de l’Environnement de la ville de Buenos Aires, souligne l’engagement de l’administration actuelle, qui a déjà mis en place un système de vélo en libre-service, des murs végétaux sur certaines portions d’autoroutes, ainsi qu’un vaste programme de toitures végétalisées au cours de l’année 2010.

infobae.com

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires