Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Être végétarien en France

/ Europe

A l’occasion du Paris Vegan Day (les 1er et 2 octobre) et des Journées Mondiales Végétariennes (du 1er au 8 octobre), Green et Vert et Néoplanète sont partis à la rencontre de végétariens et végétaliens du monde entier. Pourquoi sont-ils devenus végétariens ? Est-ce facile au quotidien ? Découvrez leurs témoignages. On commence aujourd’hui par la France.

Yolaine de la Bigne, fondatrice de Néoplanète

Être végétarienne n’est pas évident en France où le sujet reste très tabou. Manger de la viande y est lié à un certain statut, un art de vivre, une gourmandise de l’existence. Heureusement que j’adore le bon vin! Cela m’a souvent sauvé d’une triste réputation. Et puis la crise de la vache folle a fait évoluer les choses et rendu les autres plus tolérants.

Je suis végétarienne depuis 25 ans. Étrangement, la prise de conscience est venue très brutalement après la mise au monde de mon deuxième fils. Un accouchement est un grand moment, intense d’émotions et de violence, de joie et d’amour mais aussi  de douleur et de sang. Dès les jours qui ont suivis je me suis sentie incapable de manger de la viande. La vue de cette chair me mettait très mal à l’aise. De terribles images, vues notamment lors d’émissions de Brigitte Bardot sur le traitement des bêtes en abattoir, me revenaient et me coupaient tout appétit. J’ai décidé du jour au lendemain d’arrêter de manger des animaux. Quels qu’ils soient.

A la façon de Marguerite Yourcenar qui déclarait : “Je ne veux pas digérer l’agonie”, je suis fière d’être en accord avec mes idées. La souffrance m’est insupportable. Le végétarisme est ma manière de dire “non !” On est ce que l’on mange. Et la spiritualité, religieuse ou laïque, commence dans l’assiette. Mon mari, mes enfants, mes amis mangent de la viande et je n’ai jamais tenté  de les convaincre car c’est une décision personnelle, une abnégation que tous ne peuvent accepter.

En 25 ans, les restaurants français ont fait quelques progrès, certains proposent des plats végétariens mais cela reste encore marginal. Les chefs français sont très en retard, considérant toujours qu’un repas sans viande n’est pas un repas. Manger végétarien dans les restaurants français reste une épreuve. Contrairement à la plupart des pays anglo-saxons et asiatiques. Personnellement, je reste abonné à la salade de chèvre chaud !

Contrairement à ce que l’on entend dire de ceux qui n’y connaissent pas grand-chose, être végétarien est excellent pour la santé. La raison est simple : vous êtes obligé de manger plus léger, de consommer beaucoup de légumes et de fruits. Autre avantage : rien de mieux pour la ligne ! Qu’est-ce que je mange? Des pâtes, des salades, du riz à toutes les sauces, du fromage, des œufs, des tartes et des gratins de légumes et même des frites bien grasses! Avec un bon verre de Bordeaux bien sûr. Tchin !

Frauke Hoyer, une allemande qui vit en France

Depuis l´âge de 14 ans, je suis végétarienne. Avant cela, je mangeais de la viande sans problèmes. Le déclic est survenu lors d´une fête du cochon dans le sud de l´Allemagne où les animaux sont abattus sur place avant d´être consommés. A cet instant, j’ai vraiment pris conscience pour la première fois du rapport entre l’animal vivant et la viande dans mon assiette. Ma décision était prise : j’arrête de manger des animaux.

Face à l´incompréhension de ma famille, j´ai commencé à préparer mes propres repas et j´ai tenu bon en continuant néanmoins à manger des œufs et des produits laitiers. Il est d’ailleurs assez facile de trouver des aliments et restaurants végétariens en Allemagne, c´est (toujours) un peu plus difficile en France.

Mon conjoint n’est pas végétarien et nous allons aussi proposer de la viande à notre fils âgé de quelques mois seulement. A lui de décider, s’il veut suivre l’exemple de sa maman un jour…

A lire aussi :

Paris Vegan Day : Être végétarien en Grande-BretagneParis Vegan Day : Être végétarien en Grande-Bretagne

A l’occasion du Paris Vegan Day, Green et Vert et Néoplanète sont partis à la rencontre de végétariens et végétaliens du monde entier. Pourquoi sont-ils devenus végétariens ? Est-ce facile au quotidien ? Découvrez leurs témoignages. Aujourd’hui, direction la Grande-Bretagne.


Paris Vegan Day : Être végétarien en AfriqueParis Vegan Day : Être végétarien en Afrique

A l’occasion du Paris Vegan Day, Green et Vert et Néoplanète sont partis à la rencontre de végétariens et végétaliens du monde entier. Pourquoi sont-ils devenus végétariens ? Est-ce facile au quotidien ? Découvrez leurs témoignages. Aujourd’hui, direction l’Afrique.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires