Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Une course à vélo et une mini-fusée lors de la journée mondiale pour l’action climatique

Nouvelle-Zélande / / Océanie

400 Wellingtoniens se sont mobilisés pour la journée “Moving Planet – Un jour pour aller au-delà des énergies fossiles”, le 24 septembre 2011, en joignant le mouvement mondial : circulation à vélo ou à pied et même une tentative de décollage d’une fusée faite maison.

Fusée de Wellington. La tentative de décollage aura malheureusement échoué… © 350.org

175 pays ont participé à cette journée pour l’action climatique et lancé une pétition pour appeler les gouvernements à passer rapidement à un futur sans énergie fossile. A Wellington, une fusée faite de grillage et de scotch était prête pour ceux qui préfèrent quitter la Terre que donner un coup de main pour sa survie.

Le lancement de la fusée a échoué (trop de vent), mais le plan B de l’opération a bien fonctionné : rester sur Terre et se bouger ! L’association 350 Aotearoa avait organisé la “Renewable Race” (“course renouvelable”) à laquelle 400 Wellingtoniens ont pris part.

La course comprenait une série d’étapes en centre ville avec des activités liées au développement durable : réparation gratuite de vélos, véhicules électriques à essayer… Enfin, l’un des meilleurs restaurants de la ville proposait une dégustation de vin bio.

Une expo à l’ONU

Le porte-parole de 350 Aotearoa, Aaron Packard, reconnait que convaincre le gouvernement de forcer l’abandon des énergies fossiles n’est pas facile. Mais le monde n’a plus le luxe de pouvoir choisir la facilité au sujet du réchauffement climatique.

L’action Moving Planet a été relayée dans 35 villes de Nouvelle-Zélande. Les photos des divers événements organisés dans le monde seront exposées devant le siège de l’ONU à New York. La pétition est disponible sur 350.org.nz.

L’Unicef, WWF, Generation Zero et d’autres organisations apportent leur soutien au projet “350″. Un nombre qui fait référence au seuil de sécurité de concentration en CO2 dans l’atmosphère, soit 350 ppm (parties par million).

happyzine.co.nz

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires