Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

À table ! Les algues sont servies !

/ Amérique du sud

Véritables légumes des mers, les algues subantarctiques sont recherchées pour leurs propriétés nutritionnelles et s’invitent sur les menus des chefs de Patagonie. La région de Magallanes en compte plus de 300 variétés et mise sur une nouvelle forme de gastronomie pour promouvoir le développement régional.

Située à l’extrême sud du continent américain, à cheval sur le détroit de Magellan, la région de Magallanes est un vaste labyrinthe d’îles qui s’étendent jusqu’au cap Horn et constituent les dernières terres habitées avant le continent antarctique. Avec plus de 40 000 km de côtes, la région abrite un incroyable réservoir de biodiversité, encore peu exploité.

L’araignée de mer et les oursins comptent parmi les spécialités locales les plus prisées par les touristes. Mais lorsque vient l’époque de fermeture de la pêche visant à réguler la reproduction de ces espèces, les pêcheurs connaissent une longue période d’inactivité forcée.

C’est pour les aider à surmonter ce moment difficile que les spécialistes de l’université de Magallanes ont décidé d’octroyer une formation aux chefs restaurateurs et aux pêcheurs indépendants de la région, afin de leur faire découvrir le potentiel gastronomique et économique des macroalgues subantarctiques. Les espèces les plus utilisées sont le luche, le cochayuyo, le huiro et la carola.

En participant à des ateliers sur le terrain, les cuisiniers, les pêcheurs et leurs familles apprennent à connaître les propriétés nutritionnelles des algues, les zones où les trouver, et la manière adéquate de les récolter pour ne pas mettre en péril leur développement.

Vertus nutritionnelles et thérapeutiques

Cochayuyo.

Du cochayuyo dans un marché chilien. © Otra vez me hice Mujer (Flickr.com)

Dans les cuisines de l’université de Magallanes, de nouvelles recettes sont testées avant d’être proposées dans les restaurants. L’objectif est de diversifier les utilisations alimentaires des algues subantarctiques et de remettre au goût du jour des espèces autrefois présentes sur toutes les tables de la région.

L’initiative bénéficie du soutien financier des professionnels du tourisme locaux, qui souhaitent que ces produits contribuent à développer l’identité de la région, déjà largement tournée vers la mer et l’Antarctique.

Utilisées jusqu’à présent pour la fabrication de produits cosmétiques ou d’engrais, les algues intéressent aujourd’hui les nutritionnistes. Qui rappellent qu’elles constituent une source abondante de protéines, de vitamines, de fibres et de minéraux, pour un contenu en graisse extrêmement réduit. De nombreuses vertus thérapeutiques leur sont attribuées, notamment la capacité de stimuler les glandes endocriniennes, la circulation sanguine, les échanges de minéraux et l’élimination des toxines.

elpinguino.com

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires