Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

La production hydroélectrique en chute libre

Chine / / Asie

Les manques de précipitations tout au long de l’année se font sentir sur la production hydroélectrique qui chute de près d’un quart. Une perte malheureusement compensée par la production d’électricité thermique au charbon, une industrie polluante qui ne s’est jamais mieux portée.

Barrage des Trois Gorges.

Le brouillard s’étend sur le célèbre barrage des Trois Gorges, mais aussi sur toute la production hydroélectrique chinoise, en baisse cette année. © egorgrebnev (Flickr.com)

Les données de la Commission nationale du développement et de la réforme (CNDR) publiées le 17 octobre 2011 ont apporté un éclairage sur l’état de la production électrique chinoise en septembre. La chute de la production issue des barrages est impressionnante, puisque avec 56,87 kWh produits en septembre, les installations du pays ont connu une chute de production de 24,5% par rapport au même mois de l’année dernière.

Selon Weng Xiaogeng, expert des questions énergétiques à la CNDR, “les précipitations dans la première moitié de l’année ont été bien plus basses que la moyenne historique. C’est plus visible dans le sud-ouest du pays, où les précipitations ont été de 80% moins importantes que la moyenne historique.”

Du charbon pour compenser

Bien que les statistiques de la consommation pendant la même période ne soient pas encore connues, tous les observateurs s’attendent à une progression qui suit le rythme du développement économique. Dans ce cas, si la production hydroélectrique baisse, par quoi est-elle compensée?

“Par le thermique évidemment. Le temps moyen d’utilisation des centrales électriques au charbon s’est élevé sur les 8 premiers mois de l’année à 3557 heures. Le niveau le plus important depuis 2008, alors que le nombre de ces centrales a en parallèle grandement augmenté.” Selon M. Weng, la réponse ne fait aucun doute. Mauvaise nouvelle pour les engagements de réduction de gaz à effet de serre pris par la Chine…

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires