Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

La ville de Calgary va distribuer des bacs verts pour le compost

Canada / / Amérique du nord

La ville de Calgary est sur le point d’élargir son programme de recyclage en y ajoutant de nouveaux bacs verts dédiés aux résidus de feuilles, de gazon ou encore de fruits et légumes.

Le ramassage des résidus organiques

Si le Conseil de la ville approuve cette nouvelle réforme, un projet pilote devrait voir le jour au mois de mars de l’année prochaine. Dave Griffiths, responsable du service des déchets et du recyclage de la ville, a déclaré que 8000 foyers au travers de la ville se verront attribuer un nouveau bac : « Nous sommes actuellement à la recherche d’un nouveau système de bac à recyclage, plus petit, dont la taille serait environ la moitié de celle des poubelles bleues et noires. »

Les déchets organiques représentent environ 60% de l’ensemble des déchets produits par les résidents de Calgary. A la vue de ces chiffres, M. Griffiths s’accorde à dire que « ce nouveau système permettrait de réduire le volume des déchets dans les décharges. » Plus tôt dans l’année, la ville estimait que l’introduction d’un système de bacs verts devrait réduire l’acheminement de 70 000 tonnes de matières organiques par an vers les sites d’enfouissement. Le responsable municipal souligne ainsi :

Si nous les [matières organiques] acheminons dans nos sites d’enfouissement, nous perdons une occasion, tout comme pour les matières recyclables, de les considérer comme nouvelles ressources plutôt que comme déchets.

Diviser pour mieux entasser?

Selon Dave Griffiths et les autres responsables du programme, le compost de qualité est largement commercialisable et ne sera donc pas abandonné. D’autant plus que la ville s’est engagée à éliminer et recycler 80% des déchets de ses décharges d’ici 2020. Enfin si ce nouveau projet pilote de bacs verts est un succès, Calgary prévoit d’étendre le service à l’échelle de la ville pour 2015, le temps pour elle de préparer son futur site de compostage.

Si pour de plus en plus de citoyens, le recyclage fait partie des gestes quotidiens, certains s’inquiètent des réactions des résidents de la ville quant à l’apparition d’un troisième bac à intégrer dans leurs habitudes quotidiennes… Le projet pilote devrait confirmer ou infirmer ces inquiétudes.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires