Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Skolkovo, ville russe nouvelle

Russie / / Europe

L’architecture et le concept du projet “Skolkovo”, sorte de future Silicon Valley russe, commencent à se préciser. Cette ville entièrement dédiée à l’innovation pourrait devenir le premier exemple de cité verte dans le pays.

Une année s’est écoulée depuis le début de l’histoire architecturale de Skolkovo… Le projet a véritablement débuté à l’automne dernier, à l’annonce d’un concours international pour la conceptualisation de ce pôle d”innovation. La société française AREP a remporté le concours, et a produit un plan directeur complet.

Sur certains projets clés, des architectes étrangers ont été ciblés. Mais la semaine dernière, l’État a également lancé un concours réservé aux architectes locaux, qui auront à leur charge la conception des bâtiments individuels et des quartiers de Skolkovo, un programme sans précédent en Russie.

Tous ces événements architecturaux permettent de comprendre à quoi ressemblera cette ville du futur. Par ailleurs, il est déjà évident que Skolkovo tente de définir  une nouvelle image de la ville russe moderne, en faisant travailler des architectes locaux et étrangers de concert.

Habituellement, la Russie rejette quasi-systématiquement les architectes étrangers, alors que partout dans le monde, de la Chine à l’Amérique latine, les meilleurs d’entre eux vendent leurs services pour des édifices publics ou privés. Peut-être que le projet Skolkovo va contribuer à briser cette tendance négative.

Transports propres

Skolkovo se positionne d’ores et déjà comme une ville innovante, qui va appliquer toute une série de technologies modernes à partir de systèmes avancés de recyclage. La stratégie de Skolkovo dans le domaine des transports semble également très radicale. Ne seront autorisés à se déplacer que des véhicules électriques.

Les voitures à essence ne seront pas admises sur le territoire, et des parkings seront installés à l’entrée de Skolkovo. Ce refus des véhicules à essence s’explique par le désir d’être à l’avant-garde du point de vue environnemental mais également de positionner la ville comme le lieu de toutes les expérimentations et des nouvelles tendances.

La structure intérieure de la ville tend à minimiser l’utilisation de véhicules personnels, et fait des piétons sa priorité. Cela suppose un accès facile aux infrastructures de base. Ainsi, tous les édifices importants sont regroupés autour d’un cercle piétonnier de 2,3 km. En outre, un système interne de transports en commun sera  mis en place (avec notamment trois voies pour les bus électriques), mais également des pistes cyclables, et un réseau de taxis verts.

Chantier à Skolkovo. Le chantier de la future école de management de Skolkovo, en juin 2010. © A.Savin

Défi électrique paradoxal

Toutefois, la décision d’abandonner complètement l’utilisation de voitures conventionnelles semble très difficile. Tout d’abord, dans la Russie d’aujourd’hui, il existe très peu de véhicules électriques et aucune infrastructure pour le ravitaillement. Tout est donc à faire.

Deuxièmement, cela sera vraisemblablement problématique pour les résidents. Imaginez qu’un résident de Skolkovo décide d’aller se promener autour de Moscou. Il va devoir laisser sa voiture au parking puis rentrer chez lui en taxi, en transports publics ou à pied.

Troisièmement, cela semble aussi très compliqué à appliquer pour les commerçants et les restaurants. Un centre logistique particulier devrait être construit spécialement pour eux, mais qui va payer son coût en électricité ? A priori, le consommateur. Enfin, les avantages environnementaux de cette stratégie ne sont pas très clairs : à quelques centaines de mètres de cette ville nouvelle de Skolkovo passe la route nationale de Minsk, un énorme nœud urbain.

 

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires