Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Cultiver son électricité?

/ Océanie

Un groupe de fermiers propose un nouveau projet d’exploitation qui pourrait être très lucratif s’il aboutit : cultiver les buissons envahissants pour finalement les transformer en électricité.

Fermiers à Cobar.

Des fermiers se sont réunis à Cobar pour préparer leur récolte de plantes invasives avant des tests de production électrique. © ABC

Après les poulets, les céréales ou le bétail, les producteurs agricoles pourraient devenir des fermiers d’électricité. Le groupe Buckwaroon Lancaster a obtenu des résultats prometteurs sur la fabrication d’énergie à partir d’espèces envahissantes de buissons (Invasive Native Scrub – INS).

Le groupe est implanté à Cobar, une région minière du Sud-Est australien, et l’installation qui a servi aux essais pourrait fournir 44 000 mégawatts par an. Soit les deux tiers des besoins d’une des exploitations minières de la ville.

Ressources gigantesques

De plus, les ressources en buisson sont immenses : le groupe dispose de trois parcelles de 4500 hectares (maximum légal pour ce type de végétation). Surtout quand on sait que 13 hectares suffisent à fournir la quantité de buissons nécessaire pour l’équivalent d’une année d’énergie produite par une installation.

Cette toute nouvelle industrie pourrait être capable de révolutionner l’économie de la région. Pour le moment, Buckwaroon Lancaster cherche le soutien des politiciens locaux pour pouvoir obtenir le feu vert quant au développement du projet.

 

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires