Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

L’énergie de la semaine de la mode écologique de Vancouver inspire

Canada / / Amérique du nord

La semaine de la Mode Eco (Eco Fashion Week) s’est tenue la semaine dernière à Vancouver. L’occasion de découvrir sur les podiums les créations printemps/été des designers locaux et internationaux.

Un succès grandissant pour la mode écolo

L’Eco Fashion Week a pour vocation de concevoir et promouvoir une mode tendance, oui, mais guidée par le respect de l’homme, de l’environnement et des savoir-faire.

Myriam Laroche, responsable à l’origine de l’événement, est ravie. Il faut savoir que le succès des dernières saisons a permis à l’équipe d’obtenir un espace plus grand et ainsi de proposer davantage à ses participants : une boutique (ouverte au public), un salon pour les médias, des conférences, sans oublier les fameux défilés.

L’événement met sous les projecteurs des éco-designers de la région parmi lesquels Adhesif, Nicole Bridger ou encore Magnolia, un créateur de robes de mariés. Trois designers de Montréal étaient aussi présents, dont Harricana par Mariouche, ainsi qu’une marque new-yorkaise et une autre de Los Angeles. La semaine a été clôturée par le créateur éthique originaire du Tennessee, Jeff Garner, présentant sa ligne Prophetik.

Mme Laroche affirme qu’il est très difficile de monter un événement consacré à la mode. Pour cela, elle a dû créer une société à but non lucratif avec un conseil d’administration et a réuni une équipe permanente solide, y compris un producteur. Son “bon coup” de l’année est d’avoir réussi à faire déplacer Fashion TV. Elle espère ainsi avoir un diffuseur majeur dès l’année prochaine.

Autre inspiration : une semaine de mode spéciale “hommes”

Parallèlement à cette semaine de la mode alternative, un autre évènement vient d’être lancé : une fashion week dédiée aux hommes (Vancouver Men’s Fashion Week). Une première au Canada dont  les organisateurs expliquent leur motivation par le fait qu’ils n’ont pas obtenu assez d’attention lors de la semaine de la mode de Vancouver. Juan Ramos, propriétaire d’une entreprise d’accessoires pour hommes, explique :

Je ne cesse de découvrir tous ces créateurs canadiens peu connus qui n’ont pas de moyens financiers pour se promouvoir, mais qui sont tellement en avance en terme de créativité et de connaissance technique dans la fabrication de vêtements.

Bousculer les traditions

Et comme ces deux événements de mode scintillent d’une énergie nouvelle, un blog, démarré par des stagiaires déçus de la Fashion Week de Vancouver, fait campagne pour pousser à la démission de son responsable.

Jamal Abdourahman est à la tête de cet événement depuis 2001, au même moment où il crée sa société privée. La Vancouver Fashion Week a souvent été critiquée pour sa désorganisation et le manque de retour pour les designers. Ce “coup de gueule” d’anciens stagiaires dénonce aussi leur exploitation, travaillant de longues heures bénévolement et sans jamais recevoir de formation.

Paul Melo, un photographe de Vancouver qui encourage la mode de rue, dit ne pas être surpris de voir un tel blog. Il ne s’attend pas à ce que les gens d’ici se mettre à créer un événement qui se compare à la New York Fashion Week :

Nous sommes une ville assez grande et assez reconnue mondialement pour réaliser un événement de haute qualité plutôt qu’un simple podium, comme à l’école, dans la cave d’un hôtel douteux. C’est gênant.

Les designers investissent leur temps et leur argent dans ce type d’événement et attendent un retour, même faible, de leurs investissements. Certains artistes, comme Malene Grotrian, se plaignent du manque de professionnalisme, de coulisses parfois insalubres…

Quand les événements considérés souvent comme plus marginaux commencent à voler la vedette aux grands, est-il possible de dire qu’ils encouragent une bonne concurrence obligeant les productions traditionnelles à s’améliorer ainsi qu’à faire preuve de plus d’ouverture?

 

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires