Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Des ambitions solaires revues à la hausse

Inde / / Asie

Alors que les pays européens baissent les subventions accordées à l’énergie solaire, l’Inde revoit aussi ses plans, mais dans l’autre sens. Une aubaine pour les producteurs de panneaux solaires qui devront installer 10 GW de capacité d’ici 2017. Plus du double de ce qui était initialement prévu.

Le ministère des Énergies nouvelles et renouvelables prévoit d’accorder des permis pour 10 GW d’électricité solaire d’ici 2017. La nouvelle, annoncée lors d’une conférence à Hyderabad (centre de l’Inde) par Bharat Bhargava, un officiel haut placé du ministère, change la donne. Selon les projections précédentes, l’objectif était d’avoir 4 GW installés en 2017. Il faut ajouter à ce chiffre un objectif de 2 GW de capacité hors réseau électrique. “En extrapolant la tendance actuelle, 10 GW en 2017, c’est largement faisable”, a expliqué M. Bhargava. En effet, le pays comptait 125 MW de capacité installée fin octobre 2011, une progression fulgurante par rapport aux 50 MW installés en juin.

Les ambitions augmentées du pays sont une aubaine pour les producteurs de panneaux solaires. Les investissements colossaux consentis sur des projections optimistes ont amené à une situation de surproduction dans le contexte actuel où l’Europe, zone géographique la plus avancée en matière de solaire, va voir le nombre de ses nouvelles installations baisser de 10% l’année prochaine. Les promoteurs de projets solaires ne trouvent plus les fonds d’une part du fait de la fermeture des robinets du crédit par les banques, d’autre part du fait que les politiques d’incitation sont revues à la baisse dans un contexte de crise de la dette qui oblige les gouvernements à couper les dépenses.

Mais l’intérêt des investisseurs indiens pour la production électrique solaire ne se dément pas. Lors de la seconde série d’appels à projets organisée par le gouvernement, 218 dossiers ont été reçus qui correspondent à une capacité potentielle de 2500 MW (2,5 GW). Or ce sont des droits pour 350 MW qui étaient offerts lors de cette adjudication. Preuve que si le gouvernement souhaite augmenter ses objectifs, il trouvera presque certainement les investisseurs nécessaires pour les remplir.

A lire aussi : bloomberg.com

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires