Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Accroissement de la population et secteur alimentaire, un potentiel à exploiter

Canada / / Amérique du nord

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers commentaires

  1. TRANSFORMER AGRICULTURE TRADITIONNELLE POLLUANTE EN AGRICULTURE ÉCOLOGIQUE

    Réagissant sous l’emprise des articles publiés par médias « catastrophe alimentaire menaçant monde entier dans prochaines cinquante années à venir » je lance un démentie formelle à ces insinuations non fondées, il suffisait lire blog http://blazunstopsida.fr disparu depuis deux ans par manque de place, il suffit trouver premier hectare et moyen financier ensuite une démonstration démontrera aux scientifiques comment transformer agriculture polluante en une agriculture cent pour cents écologique et comment fertilisait régions désertiques pour devenir grenier de nouvelles alimentations.

    Par mon statut INVENTEUR-CONCPTEUR de nouvelles TECHNOLOGIES dans tous les DOMAINES, déposé plusieurs BREVETS à INPI, entre autre un projet concernant agriculture pour alimenter monde entier, cependant individuellement on ne peut pas évoluer projet sans être appuyé par les médias pour trouver moyen financier.

    Transformations agriculture traditionnelle en agriculture écologique nous ouvre un nouveau horizon en construisant nouvelles agriculture sur n’importe quelle surface même désertique, parcelles en pentes aussi, cependant le coût est un peu plus cher, deux ou trois récoltes par an avec arriver nouvelles surfaces on a un coefficient multiplié minimum par dix, territoire africain va devenir un nouveau grenier mondial des aliments, agricultures transformés cultivera qualités et quantités supérieures, pas de sécheresses ni inondations ni mauvais temps

    Une petite remarque comment il n’y a pas de volonté chez élus, je reçois multiples informations envoyés par des sénateurs et gouverneurs des États-Unis, pendant passage d’ouragan ISSAC dans l’état concerné sénateurs envoyer recommandations aux habitants, plusieurs fois au cours de l’année dernière j’ai proposé concevoir un éliminateur des ouragans et aucun sénateur ni gouverneur ne m’a pas répondu positivement, volontairement ils ignorent mes propositions, quand on sait que chaque année il y a plusieurs passages petits ou grands ouragans, m’écrire à blazun@noos.fr.

    Cordialement Georges BLAZUN