Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Evian et Volvic empoisonnent-ils les Chinois?

Chine / / Asie

C’est ce que laisse entendre un rapport de l’Autorité d’inspection de la qualité chinoise. Ces deux marques, vendues au prix fort, contiendraient des quantités de nitrites cancérigènes au-dessus du maximum autorisé. Intox ou réalité?

Bouteilles d'eau.

Ce nouveau « scandale » alimentaire changera-t-il les habitudes des consommateurs chinois ? © Qiu Quanlin (China Daily)

Le 14 novembre dernier, l’Administration générale de la supervision de la qualité, de l’inspection et de la quarantaine a délivré son dernier rapport sur la sécurité alimentaire des produits importés. Selon ce document qui porte sur la période de juillet et août 2011, 422 lots de produits agroalimentaires ou de maquillage auraient été arrêtés aux douanes en raison de problèmes de qualité.

Si la présence de salmonelles et de clenbutérol dans des têtes, des pieds et des cœurs de porcs congelés américains et danois ne suscitent pas de réactions particulières du public, il n’en est pas de même pour les deux marques d’eau minérale Volvic et Evian. Les fameuses bouteilles, importées depuis la France et vendues hors de prix, trouvent preneur chez des Chinois certes aisés, mais échaudés par les scandales sanitaires à répétition dans la chaîne alimentaire de leur pays. « Avec Evian et Volvic, pas de souci ! » se disaient-ils…

Excès de protectionnisme?

Mais si on en croit le rapport de l’administration chinoise, les produits des deux marques françaises contiendraient des nitrites en grandes quantités, posant un risque aggravé de cancer. Ce n’est pas la première fois que cela arrive, puisqu’une accusation identique avait été portée à la fin des années 1990. Danone, le groupe agroalimentaire qui possède les deux marques et qui a un passé chargé en Chine, a réagi en signalant que les standards suivis par les autorités chinoises sont différents de ceux préconisés par l’Organisation Mondiale de la Santé.

Qu’est-ce qui se cache derrière cette accusation qui pourrait coûter cher à des sociétés françaises dont le succès sur le marché chinois a été durement acquis ? Accusation sincère qui repose sur des faits ou plan concerté pour nuire à des sociétés étrangères accusées de faire des profits exagérés sur le dos du peuple ? La question reste ouverte!

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires