Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Des jeunes repartent enthousiasmés de leur séjour à Durban

Singapour / / Asie

Le gouvernement de Singapour a organisé un concours qui a permis à 11 jeunes engagés dans des actions de développement durable de se rendre à la COP17 à Durban. Ils en repartent enthousiasmés et décidés à agir dès leur retour au pays.

Rencontres de la jeunesse à la COP17.

De nombreuses discussions ont eu lieu entre les jeunes lors de cette COP17. © The Adopt a Negotiator Project

Le vice Premier ministre Teo Chee Hean et le ministre de l’Environnement et des Ressources aquifères Vivian Balakrishnan, qui étaient à Durban pour les négociations sur le climat, ont rencontré cette délégation de jeunes. Des jeunes qui n’ont pas perdu leur temps en Afrique du Sud. Au cours de tables rondes et de conférences, Tong Sian Choo, une étudiante de 24 ans à l’université technologique de Nanyang, a par exemple appris que la production d’agrocarburants pouvait conduire à la destruction de forêts et de tourbières, rejetant d’importantes quantités de CO2 dans l’atmosphère. Son commentaire : “le diable est dans le détail !”

La délégation a été agréablement surprise de voir des jeunes Chinois et Américains venant d’ONG de leurs pays respectifs travailler ensemble dans un enthousiasme qui contraste avec la vive opposition entre leurs pays sur le front des négociations sur le climat. Et les 11 jeunes Singapouriens repartent avec des idées plein la tête pour lancer des projets de réduction de la pollution dans la cité-État.

Une expérience pour l’avenir

Les 11 représentants de la jeunesse singapourienne à Durban étaient composés de deux groupes d’origines différentes. Le premier était constitué de jeunes universitaires qui ont été sélectionnés via le concours “Compétition nationale sur le changement climatique”, organisé par le Bureau national du changement climatique. Les auteurs de deux projets sur le recyclage (université technologique de Nanyang) et la mesure de la consommation d’électricité (université nationale de Singapour) ont été retenus. Le second groupe de jeunes était formé de leaders d’Avelife, ONG qui se focalise sur l’environnement et l’entreprise sociale.

Le mot de la fin revient au vice Premier ministre Teo Chee Hean, ravi de voir la nouvelle génération s’engager pour la protection de l’environnement :

Je suis enchanté de voir des étudiants de l’université technique de Nanyang, de l’université nationale de Singapour et de Avelife rencontrer des jeunes du monde entier pour échanger des idées sur la façon de nous faire avancer dans le domaine de la lutte contre le réchauffement climatique.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires