Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Bill Gates en visite pour réduire la pauvreté ou pour vendre du nucléaire?

Chine / / Asie

Alors qu’il était en Chine avec son épouse pour identifier des projets de réduction de la pauvreté pour leur fondation, Bill Gates a confirmé qu’il négociait aussi avec le ministère des Sciences et technologies pour développer la quatrième génération de nucléaire en coopération avec sa société Terrapower.

Bill Gates et Terrapower.

Bill Gates, et un schéma du réacteur nucléaire de Terrapower.

La société Terrapower a été créée en 2007 et est financée en grande partie par le milliardaire américain Bill Gates. Elle a pour objectif le développement d’un nouveau type de réacteur nucléaire de quatrième génération. Le père de Microsoft présente ainsi cette technologie censée avoir tous les avantages du nucléaire classique sans ses risques ni sa pollution :

L’idée est de faire du nucléaire à très bas coût, avec une sûreté optimale et un minimum de déchets radioactifs.

Bien qu’il ait reconnu que les pourparlers entre Terrapower et le gouvernement chinois en étaient encore à un stage préliminaire, Bill Gates a cependant confirmé que sa société allait coopérer avec le ministère des Sciences et des Technologies pour développer un réacteur à onde progressive de quatrième génération. Cette technologie vise à utiliser de l’uranium non enrichi, contrairement à toutes les autres technologies nucléaires. Elle permettrait ainsi de produire beaucoup moins de déchets radioactifs.

Exorciser Fukushima

Bill Gates est convaincu de la pertinence d’investir dans cette forme d’énergie, même dans le contexte de Fukushima, qui a donné un sacré coup de frein au développement de la filière dans le monde entier. Et l’entrepreneur légendaire insiste naturellement sur l’aspect sécurité :

Les nouveaux designs des centrales nucléaires vont tous être extrêmement sûrs. Ils ne nécessitent pas d’intervention humaine pour rester sûrs à tout moment.

Notamment, les équipes de développement sont contraintes de garantir que leur produit sera capable de résister à des vagues de tsunami ou des tremblements de terre de la magnitude de ceux qui ont été à l’origine du terrible accident de la centrale de Fukushima.

Équation énergétique

L’alliance entre Bill Gates et la Chine pour développer la nouvelle génération de nucléaire est une preuve supplémentaire de la confiance qu’ont les dirigeants de Pékin dans cette filière. C’est une option essentielle de la politique énergétique chinoise pour faire face à l’augmentation de la demande électrique qui va presque aussi vite que la croissance économique.

Avec le charbon déjà surexploité, et les ENR progressant au rythme le plus rapide au monde, l’empire du Milieu compte fortement sur les réacteurs de quatrième génération pour terminer de résoudre leur difficile équation énergétique.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires