Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Kuala Lumpur pourrait devenir positive en énergie grâce à des panneaux solaires nouvelle génération

Malaisie / / Asie

La société Nanopac déclare être proche d’une avancée majeure dans le domaine des panneaux solaires. Son produit, qualifié de ‘troisième génération’, pourrait remplacer les fenêtres des tours de bureaux par des panneaux solaires. Ce qui permettrait de rendre la capitale positive en énergie.

Selon les responsables de Nanopac, leur produit permettrait de conserver un rendement équivalent à ceux des panneaux solaires actuels. Mais il pourrait être installé sur les façades des bâtiments et laisser pénétrer la lumière.

Plus besoin de mobiliser des terrains gigantesques. On a simplement besoin des façades des bâtiments de la capitale pour la rendre positive en énergie.

Les paroles de Datuk Dr Cheng Kok Leong, le PDG, fondateur de l’entreprise, font rêver. En supprimant le coût foncier, un promoteur de ferme solaire pourrait ‘offrir’ ses fenêtres aux développeurs immobiliers en contrepartie d’une bonne part de l’énergie produite, dans un accord où tout le monde est gagnant. Leong a illustré son propos avec les tours Pétronas : si l’on installait ces panneaux de troisième génération sur une seule des deux tours, l’électricité produite pourrait atteindre 46,8MW, contre 892kW pour le dispositif actuel qui utilise les panneaux classiques.

Reste à savoir si la technologie est vraiment au point. Pour l’instant, elle est seulement utilisée par des instituts de recherche, même si des brevets ont été déposés aux USA, en Chine et en Corée du Sud. Leong y croit dur comme fer.

Aujourd’hui, le solaire ne représente que 0,7% de la capacité électrique installée. Mais le marché potentiel est gigantesque, on l’estime à 10 milliards de dollars, dont 70% de la croissance viendra de l’Asie. Nous avons un avantage aujourd’hui, mais les sociétés japonaises sont bien avancées aussi dans le domaine. On ne compte pas les laisser nous rattraper et nous prendre notre part du gâteau.

Si la technologie est vraiment au point, elle va selon toutes probabilités constituer un changement conséquent et favorable au secteur du solaire.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires