Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

130 000 déchets collectés en une journée sur une petite île

Nouvelle-Zélande / / Océanie

1200 volontaires ont participé à la journée de nettoyage de Rangitoto, une île au nord d’Auckland, la ville la plus peuplée du pays. Entre satisfaction d’une mission bien remplie et choc de l’ampleur de la récolte…

L'ile de Rangitoto en Nouvelle Zélande est touchée par la pollution de la ville voisine, Auckland.

L’association Sustainable Coastlines (Littoraux Viables), qui organise le nettoyage des côtes néo-zélandaises, a voulu préparer l’île de Rangitoto pour un bel été et a rassemblé 1200 volontaires en décembre pour un ramassage des déchets sur les plages.

Le bilan :

18 376 emballages alimentaires, 18 170 sacs plastiques, 2 345 pailles, un total de 130 000 déchets. La source majeure de pollution est la ville voisine, Auckland. On ne compte plus les tickets de stationnement au sigle de la municipalité, au milieu des bouteilles et des mégots, apportés par les courants marins. On compte beaucoup plus de bouteilles de bières qu’en 2010 (première opération de nettoyage à Rangitoto), certainement des vestiges de la Coupe du Monde de rugby.

Au-delà de l’aspect esthétique du littoral, c’est aussi la chaîne alimentaire de l’océan qui est menacée : les 618 tickets de stationnement contiennent du bisphénol A, source de déséquilibre hormonal et possiblement cause de cancer. Ces tickets infiltrent la chaîne alimentaire par le plus bas et la remontent en démultipliant le niveau de toxicité, assez fort pour avoir des conséquences une fois dans l’assiette.

La majorité des volontaires était des élèves, de la maternelle jusqu’au lycée, dans les environs d’Auckland. L’association veut inclure les enfants pour imprimer le message au plus tôt dans leurs habitudes, plus malléables que les adultes. A la fin de la journée, les enfants ont répondu un Non clair et net à la suggestion de jeter quoi que ce soit de nouveau dans les océans.

Leur récolte  :

1 133 paquets de cigarettes et mégots.
18 376 emballages ou récipients alimentaires.
2 345 pailles ou mélangeurs.
2 606 morceaux de ficelle.
618 reçus ou tickets de parking.
5 394 (morceaux de) bâches plastiques.
18 170 sacs plastiques.
540 bouteilles en verre.
28 945 bouts de plastique non identifié.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires