Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

L’association environnementale Quercus tire le bilan de l’année 2011

Portugal / / Europe

L’association portugaise Quercus distribue, en ce début d’année 2012, les bons et les mauvais points en matière d’environnement. Le plus mauvais point revient au désinvestissement de l’Etat dans les transports publics.

L'association Quercus dénonce la hausse des tarifs des transports en commun. ©Manuel de Sousa (Wiki commons)

Quercus dénonce les coupes budgétaires affectant notamment les lignes ferroviaires vers l’intérieur du pays qui

menacent de façon irréversible la cohésion territoriale et sociale, affectant les populations les plus fragiles et augmentant leur isolement.

En outre, la suppression de diverses lignes urbaines de bus et la hausse du prix des transports sont des mesures qui vont

diminuer encore plus la compétitivité des transports collectifs face au transport individuel.

La catastrophe de Fukushima dans la liste des pires événements environnementaux

La liste des pires événements environnementaux de l’année inclut aussi l’accident dans la centrale nucléaire de Fukushima et la poursuite du Plan National des Barrages. Pour l’association, cette politique est un “entêtement” du Gouvernement.

Parmi les autres mauvais points: le retard de plus de 2 ans dans la cartographie des bassins hydrographiques, le manque de contrôles dans le secteur des déchets et le déclin des forêts de pins au Portugal.

L’association critique également la fin des avantages fiscaux accordés aux énergies renouvelables et le manque de ressources affectées au contrôle de la qualité de l’air et de l’eau, menaçant ainsi la santé des populations.

Le projet de nouvel aéroport de Lisbonne abandonné

Du côté des bons points, Quercus place en tête

l’abandon des travaux publics qui n’étaient pas suffisamment justifiés et réellement nécessaires.

C’est notamment le cas du nouvel aéroport de Lisbonne et de certaines voies routières, comme la Estrada Regional 377-2 qui aurait traversé la forêt dos Medos et les Terres de la Côte.

Le choix unanime de l’Assemblée de la République de désigner le chêne-liège comme arbre national a également été salué par l’association. De même que  la transposition de la directive européenne sur les déchets et la déclaration de la région autonome des Açores comme “zone sans transgéniques”. Quercus s’est aussi félicitée de l’expansion des jardins urbains, qui fleurissent dans tout le pays.

Quercus s’inquiète du rachat de parts d’EDP par l’entreprise China Three Gorges

Pour 2012, Quercus exprime ses craintes quant à “l’expansion des surfaces d’Eucalyptus et des plantations intensives au Portugal”.

Les conséquences du rachat de la participation de l’Etat dans EDP (EDF portugais) à hauteur de 21,35% par l’entreprise China Three Gorges.

Cette entreprise chinoise est à l’origine du controversé projet de barrage sur le fleuve Yangtzé. Une construction dénoncée par Amnisty International pour non-respect des droits de l’homme et atteinte à l’environnement.

Quercus indique qu’elle sera attentive quant aux intentions du ministère de l’Environnement de limiter l’exportation des matériaux recyclables. Une politique qui permettrait de défendre l’industrie portugaise de recyclage. L’association espère aussi la promotion d’une production agricole nationale durable.

Sur la scène internationale, Quercus attend beaucoup de l’année internationale de l’Energie durable pour tous, célébrée en 2012. La Conférence des Nations unies sur le développement durable qui se tiendra à Rio, du 20 au 22 Juin sera aussi au centre de son attention.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires