Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Ils enlèvent leur cravate pour économiser l’électricité

Chili / / Amérique du sud

Le ministère de l’Énergie lance une campagne incitant le personnel de bureau à abandonner la cravate au cours de l’été pour limiter le recours à la climatisation. Une mesure qui permettrait d’économiser 10 millions de dollars entre janvier et février, lors des fortes chaleurs.

C’est bien connu : les écolos ont un faible pour les looks décontractés… et le gouvernement leur donne raison!

“En été, enlève ta cravate”

Plusieurs ministres n’ont pas hésité à montrer l’exemple lors de la présentation de la campagne « En été, enlève ta cravate ». Ils s’affichent cou nu dans une vidéo destinée à sensibiliser les personnes travaillant dans des bureaux à adopter une tenue vestimentaire estivale plus rafraîchissante, notamment en déboutonnant leur col de chemise.

À en croire le spot publicitaire diffusé par le ministère de l’Énergie, le port de la cravate implique un refroidissement de l’air beaucoup plus important pour atteindre une température de confort.

Un geste qui baisserait de 3% la consommation d’électricité

Les experts calculent qu’en augmentant la température de sortie des climatiseurs de 1°C à 3°C, il est possible de faire baisser de 3% la consommation d’électricité. Un geste simple, qui pourrait se traduire par des économies de l’ordre de 10 millions de dollars (7,7 millions d’euros) si l’initiative est appliquée du mois de janvier au mois de mars. Au cours de l’été austral, les températures dépassent fréquemment la barre des 30°C au Chili. Et les climatiseurs fonctionnent à plein régime.

Des initiatives similaires ont eu lieu en Espagne et au Japon. Les autorités y déconseillent le port de la cravate en été depuis plusieurs années déjà. Rodrigo Álvarez, le ministre de l’Énergie, explique:

c’est un petit geste qui mérite d’être remarqué, car il contribue à l’efficacité énergétique. Sa mise en place dans d’autres pays a aidé à diminuer l’utilisation de la climatisation, entraînant d’importantes économies financières, ainsi que des économies d’énergie. Nous comptons à la fois sur l’engagement du secteur public et du secteur privé.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires