Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Un marathon dans la pollution

Chine / / Asie

Lanzhou, capitale de la province du Gansu, a été ‘élue’ ville la plus polluée de Chine par l’OMS. Un titre peu enviable dans un pays où presque toutes les grandes villes sont couvertes de polluants la plupart du temps. Mais les édiles de Lanzhou scandalisent : un jour de forte pollution, la mairie a maintenu l’organisation d’un ‘marathon’. Age des participants : de 7 à 77 ans…

Lanzhou est une des villes les plus polluées au monde. ©sandandtsunamis (Flickr)

Le rendez-vous annuel du ‘tour de la ville’ est organisé depuis 40 ans. Attaquées par une opinion publique de plus en plus sûre de ses droits, les autorités municipales se défendent:

Pas facile de changer l’organisation d’un événement traditionnel du jour au lendemain!

Des coureurs recrutés de force

La grande manifestation sportive du nouvel an a été critiquée sur les forums et sur Weibo, le twitter local.

Lanzhou prend-elle ses écoliers pour des machines à nettoyer l’air?

Le ton est donné. C’est que bien des participants au grand événement, censé promouvoir le sport et la vie saine, ont été recrutés ‘de force’. Plusieurs collèges et lycées ont inscrit d’office leurs élèves. Sur les 10 000 participants, 1332 collégiens et lycéens. Les personnes âgées étaient aussi au rendez-vous: l’âge des participants allait de 7 à 86 ans.

Lanzhou, ville la plus pollué de Chine

Les critiques sur Weibo montrent des photos de participants qui courent avec un masque sur le nez et la bouche. Précautions compréhensibles. L’Organisation Mondiale pour la Santé a récemment publié les résultats de ses estimations de pollution atmosphérique dans le monde. Résultat, Lanzhou est en tête des villes chinoises. Entre 2008 et 2009, le niveau moyen des particules de moins de 10 micromètres y était de 150 microgrammes par mètres cube. Largement au-dessus du plafond de 20 microgrammes considéré par l’organisation internationale comme sûr. Le jour de la course, le niveau atteignait 216 microgrammes, niveau qualifié de ‘pollution moyenne’.

Signalons au passage que fin décembre 2011, la presse officielle reprenait les déclarations de Wang Sanyun, nouveau secrétaire du parti de la province du Gansu, qui promettait qu’il s’attaquerait à la pollution dans la capitale. Il n’aura donc pas fallu attendre longtemps pour qu’il soit mis sur la défensive à ce propos.

Les parents, cibles des critiques

Mais les dirigeants ne sont pas les seuls à faire l’objet de dures critiques. Les internautes se sont aussi scandalisés de l’attitude des parents qui laissent ainsi leurs enfants prendre de graves risques.

A ce qu’il semble, l’important ce n’est pas le sport mais l’apparence, l’important ce n’est pas la santé mais la face.

Car si la manifestation prétend encourager à une vie sportive, la participation est une question d’honneur…

Avec des taux de pollution pareils, pas sûr que les troupes de Miltiade auraient réussi leur retour express vers Athènes après la bataille de Marathon.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires