Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Une batterie au lithium pour un scooter économique

Argentine / / Amérique du sud

Poids plume et coût d’utilisation dérisoire sont les principaux atouts de la batterie créée par l’Université de La Plata. Un premier pas pour imposer le concept de véhicules électriques en Argentine et mettre à profit les incroyables réserves de lithium de la région.

©Michael Gil (Flickr)

Le premier scooter électrique du pays parcourt désormais les rues de La Plata, grâce à une batterie au lithium développée par l’Institut de recherches physicochimiques théoriques et appliquées (INIFTA) de l’université nationale de La Plata.

60 Kilomètres d’autonomie

Ses 60 cellules au lithium-ion lui offrent une autonomie de 60 kilomètres, pour une vitesse maximum de 60 kilomètres par heure. Pour Guillermo Garaventta, co-responsable du projet et chercheur à l’INIFTA,

Le premier objectif est d’imposer l’idée que le lithium peut devenir à très court-terme une alternative énergétique pour l’Argentine.

Avec un temps de charge complète de quatre heures, sur une prise 220 volts normale, la batterie mise au point dans les laboratoires de l’INIFTA offre un grand confort d’utilisation. La puissance nécessaire à la recharge n’excède pas 200 watts, pour facture d’électricité annuelle estimée à 300 pesos (60 euros).

Un poids quatre fois inférieur à celui des batteries en plomb

Le scooter électrique a été conçu sur la base d’un deux-roues de fabrication chinoise, auquel les scientifiques ont intégré une batterie au lithium ultra-légère. Celle-ci ne pèse en effet que 12 kilogrammes : un poids record, quatre fois inférieur à celui des batteries au plomb, pour une durée de vie multipliée par cinq. Guillermo Garaventta porte beaucoup d’espoir dans ce projet:

Il est vraiment essentiel pour nous de faire circuler un deux-roues électrique dans le pays, il s’agit d’un premier pas en direction du développement et de la production locale de cellules au lithium […] C’est une étape préliminaire pour la production nationale de véhicules électriques.

Selon les estimations actuelles, l’Argentine, la Bolivie et le Chili se partagent 85% des réserves mondiales de lithium. Ces incroyables richesses ont valu à la région d’être surnommée “l’Arabie Saoudite du lithium”. Les deux pays cherchent à transformer eux-mêmes le précieux métal, plutôt que de se contenter de l’exporter sous sa forme brute.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires