Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Du jus d’herbe aux bars de Buenos Aires

Argentine / / Amérique du sud

Le jus d’herbe de blé, plus connu sous son nom anglais wheatgrass, fait fureur parmi les adeptes de  l’alimentation saine. Il peut être consommé dans plus de 50 bars de la capitale. Mais ses prétendues vertus ne convainquent pas tous les nutritionnistes.

Pur ou en cocktail, le jus d'herbe de blé est la boisson à la mode dans les bars de Buenos Aires. ©Casey Serin (Flickr)

Nous avons découvert le phénomène aux Etats-Unis et nous avons monté une serre en culture biologique ici. Nous compostons la terre, la minéralisons et produisons la “wheatgrass”, loin des élevages d’animaux, dans un endroit propre, sans pollution et prévu a cet effet.

Diego Almada, un des responsables de Luzvida, une entreprise spécialisée dans la culture et la vente de ce produit, est convaincu de la qualité de sa production.

Des vertus nombreuses pour les uns…

Les pousses de blé peuvent être vendues fraîches et sont récoltées le jour même afin de préserver au mieux leurs qualités nutritionnelles. Il est également possible d’acheter directement le plateau de semis, après son septième jour de croissance. Dans les deux cas, une machine à jus spécifique est nécessaire pour extraire le jus d’herbe chargé de chlorophylle.

La troisième option consiste à acheter une barre congelée, que l’on pourra dissoudre dans de l’eau ou du jus, à consommer immédiatement pour profiter pleinement des propriétés des pousses de blé.

Pour Ana Lía Aguado, une nutritionniste convaincue des bienfaits de cette plante, l’herbe

apporte l’énergie vitale provenant de la photosynthèse. Élimine les toxines, alcalinise (en tant qu’excellente source de minéraux et de vitamines), oxygène et crée un environnement adverse aux virus, aux parasites et aux bactéries. Elle régénère la thyroïde, le pancréas, le foie, les blessures, lutte contre la mauvaise haleine, élimine les odeurs provoquées par la transpiration. Et elle est utile en cas d’anémie, grâce à son apport en B12, en acide folique, en potassium, en magnésium et en protéines.

… simple effet de mode pour les autres

Véritable panacée pour les uns, la boisson verte suscite en revanche le scepticisme chez d’autres experts.

Pour Edgardo Riner, président de la Société argentine de nutrition:

C’est un bon exemple de folklore nutritionnel. Il y a presque un siècle, quelqu’un a fait germer des graines de blé, en a fait un jus et a décrété qu’il s’agissait d’un élixir vital. La mode revient de temps en temps. Mais en réalité, sa valeur nutritionnelle est nulle, tout comme sa valeur médicinale.

Un avis partagé par le médecin nutritionniste Alberto Cornillot, qui affirme que le jus de chlorophylle ne possède aucune propriété particulière:

La chlorophylle est essentielle pour les plantes, mais il n’existe aucune étude démontrant que sa consommation, à jeun ou pendant les repas, puisse apporter un quelconque bénéfice pour la santé de l’être humain.

Le spécialiste tient cependant à faire la différence entre le jus de chlorophylle et les graines de blé, qui représentent effectivement une source importante de vitamines et de protéines.

Une boisson qui attire

Chez Natural Deli, un restaurant bio de la capitale argentine, le wheatgrass est vendu depuis un an et demi à 12 pesos le verre (2,40 €), ou par lot de 10 barres congelées. Consommée pure ou mélangée à du jus d’orange pour atténuer son “goût d’herbe” prononcé, la boisson attire les curieux. Juan Venutti, responsable de l’établissement, explique:

Dans notre boutique, les américains en boivent beaucoup, car là-bas elle est connue depuis longtemps. Les argentins en consomment aussi. Certains la connaissent, d’autres viennent par curiosité et la boivent après avoir hésité un moment. Beaucoup veulent essayer parce que c’est à la mode.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires