Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

La réserve du Masaï-Mara, un havre de biodiversité en danger

Kenya / / Afrique

Mercredi 1er février, Félins, la production de DisneyNature, sort dans les salles. Au cœur de la réserve naturelle du Masaï-Mara, au Kenya, règnent les lions menés par Fang. Plus discrète, Sita, une mère guépard, tente de survivre avec ses petits. Loin d’une histoire romancée, c’est la vie des animaux, dans sa magnifique, et parfois brutale, réalité qui est captée dans ce film. Entre beauté de la nature et lutte pour la survie.

Au Sud-ouest du Kenya, le long de la frontière avec la Tanzanie, la réserve nationale du Masaï-Mara abrite, sur 1510km², une faune unique au monde. C’est le point d’arrivée de la Grande Migration. Chaque année, à la saison sèche, des millions d’herbivores quittent le parc du Serengeti, dans la Tanzanie voisine, pour pâturer les herbes fraiches du Masaï-Mara.

Gnous, gazelles de Thomson, zèbres, …  Pour tous le voyage est rude et périlleux. Qui n’a jamais tremblé pour ces pauvres gnous traversant la rivière Mara, infestée de crocodiles? Et tout au long du chemin, hyènes, lions, guépards sont à l’affût. Pas de pitié pour les plus faibles.

Malgré cette pression de tous les instants, les herbivores s’en tirent plutôt bien. 1,6 millions de gnous, 500 000 gazelles de Thomson, 250 000 zèbres : une population autorisant des pertes, au contraire de leurs prédateurs. Environ 2 000, les lions sont menacés. Des sécheresses successives ont fortement affaibli la population, et dans les années 2000, un insecticide a fait des ravages. Les guépards, eux, ne sont plus que 350. Et la pression humaine s’accroit sur ces félins.

La population du Kenya explose, et des communautés nomades-éleveurs vont dans ces terres semi-arides y faire paître leurs animaux. Voyant les prédateurs comme une menace pour leur troupeau, ils les tuent. L’ONG WWF travaille à réduire ces conflits en offrant une compensation financière pour les bêtes perdues et en faisant la promotion de moyens de subsistance alternatifs qui n’empiètent pas sur l’habitat du félin.

Tourné au cœur de la réserve du Masaï-Mara, Félins, qui sort le 1er février 2012, s’attarde sur la vie de Sita, une mère guépard, et Layla, une lionne. Pour Serge Orru, directeur de WWF France, les images de ce film sont :

bouleversantes tant elles nous rapprochent du mode de vie de ces grands félins, de leurs dynamiques de groupe, de leurs conflits tout comme de leurs émotions les plus profondes. Avec force et justesse, Félins nous révèle la beauté de la nature. Sans artifice ni scénario, la nature a offert aux réalisateurs une histoire extraordinaire, une histoire qui se produit tous les jours sous le ciel du Kenya mais dont peu d’entre nous peuvent faire l’expérience.

La sortie mondiale de ce film animalier grand-public fera peut-être bouger les consciences. Un espoir pour la sauvegarde des grands félins dans le Masaï-Mara et dans le monde.

Gaspard Mathé

Fiche du film: Félins / Date de sortie: 01 février 2012 / Réalisé par Keith Scholey et Alastair Fothergill / Avec Pascal Elbé / Genre : documentaire / Distributeur : The Walt Disney Company France

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires