Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Le moringa, mieux qu’un supermarché!

Afrique du Sud / / Afrique

Un arbre pourrait aider les Africains à réagir aux crises alimentaires. Est-ce enfin la fin de la malnutrition et de l’insécurité alimentaire?

un moringa ovalifolia près de Sprokieswoud en Namibie. ©Hans Hillewaert/Wikicommons

Mavis Mathabatha a planté 15 hectares d’un «arbre miracle» à Tooseng, un village dans la province pauvre du Limpopo, au nord-est de l’Afrique du Sud. Depuis trois ans, cette ancienne institutrice travaille pour que le moringa oleifera assiste sa communauté et les villages voisins.  Les maux y sont nombreux: hauts taux de chômage, pauvreté, insécurité alimentaire, VIH, …

Des nutriments qui renforcent le système immunitaire

Les effets positifs du moringa ont déjà été prouvés. Ses feuilles possèdent tellement de nutriments que les chercheurs l’ont surnommé “l’arbre supermarché”. Il contient autant de calcium que quatre verres de lait, autant de vitamine C que sept oranges, le potassium de trois bananes, trois fois plus de fer que les épinards, quatre fois plus de vitamine A que les carottes, et deux fois les protéines du lait.

Alors en 2009, Mavis a commencé à ramasser, sécher et moudre les feuilles des premiers arbres qu’elle avait plantés. Elle les saupoudra sur la nourriture de 400 enfants pauvres de la crèche «Sedikong sa Lerato». Les enfants de cette crèche viennent de foyers qui vivent avec moins de 270 euros par mois – soit la plupart des villageois. Elizabeth Serogole, la directrice de la crèche témoigne :

Les résultats furent immédiats. Certains enfants présentaient des signes de malnutrition, comme des plaies sur leur peau.  Elles ont commencé à guérir dès qu’ils ont mangé les feuilles. Le système immunitaire et la concentration des enfants se sont renforcés avec une cuillerée de poudre par jour.

Un arbre miracle

Le Docteur Samson Tesfay, un chercheur post-doctorat au département de science horticole à l’Université du Kwazulu Natal confirme que le Moringa est vraiment un «arbre miracle»:

Chaque partie du moringa peut être utilisée. Il a des qualités médicinales, thérapeutiques, nutritives et pratiques. Les feuilles ont la réputation de soigner 300 maladies.

Infections de la peau, pression sanguine trop haute, diabète, gonflements, ulcères gastriques, système nerveux – presque tout est concerné. Cet arbre originaire d’Inde du Nord est utilisé en médecine Ayurvedique depuis des siècles. Il peut pousser de 3 m par an, sans être une espèce envahissante. Il s’est bien acclimaté à Tooseng, alors que cette région aride a subit de grosses sécheresses ces dernières années.  Le moringa pourrait donc être cultivé dans toutes les zones désertiques. Les graines peuvent aussi être utilisées pour purifier l’eau et Tesfay avance qu’elles enlèveraient 98% d’impuretés et de microbes.

Un projet humanitaire

Mavis Mathabatha, quant à elle, a demandé une bourse au «Southern Africa Trust», qui lui permet de posséder 13 000 moringas aujourd’hui. Elle ne s’est pas arrêtée là. Elle a aussi distribué 6000 pousses de moringa à des familles pauvres dans le cadre d’une campagne d’information sur la nutrition.

A ce jour, la plantation de Mavis produit et emballe plus de 10 000 tonnes par an de feuilles qui sont distribuées en Afrique du Sud mais aussi aux pays voisins. Motivée par la perspective d’aider les gens, elle demande moins d’un euro pour 40 grammes de poudre – soit la dose d’un mois.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Derniers commentaires

  1. je suis content de m’inscrire sur votre site . je compte partager mon
    expérience avec vous