Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

La Saint-Valentin menacée par les changements climatiques

USA / / Amérique du nord

En Amérique du Nord, la St-Valentin est une fête très importante. C’est l’occasion pour chacun de démontrer son amour à son conjoint, ses parents, ses amis, un professeur, etc. Tout le monde est convié à participer à la fête. Pourtant, les changements climatiques recouvrent de nuages noirs les productions de chocolat.

Les chocolats de la Saint Valentin sont menacés par le changement climatique. ©Stewart Butterfield (Flickr)

Avouons-le. Parler des défis de la crise énergétique, des changements climatiques ou du développement durable n’est pas très sexy. La plupart des gens se moquent  pas mal de connaître ces évolutions en cours.  Peut-être certains changeront d’avis en lisant le rapport publié par Climate Nexus. Il affirme que le changement climatique est en passe de détruire la Saint-Valentin, ou tout au moins de la changer de manière significative, en menaçant notamment la production de chocolat.

La production  mondiale de chocolat menacée

Rapporté par The Times, une recherche menée en 2011 par l’International Center for Tropical Agriculture démontre que, du fait de la hausse des températures, les principales régions productrice de cacao pourraient voir chuter leurs productions de moitié, en particulier au Ghana et en Côte-d’Ivoire. Une dégringolade qui s’annonce spectaculaire d’ici 2050, rendant le cacao plus rare et donc plus cher.

Bien sûr, de nouvelles régions tournées vers cette culture pourrait se développer, mais le déplacement de toute une industrie n’est jamais chose facile, ou peu coûteuse.

Les récoltes de cannes à sucre touchées de plein fouet

D’autres éléments du rapport de Climate Nexus affirment que ces changements climatiques ont déjà des répercussions sur les  productions de canne à sucre dans le monde. Elles sont partiellement responsables d’une diminution de 30% de la production de sucre en Indonésie en 2011. La même année, la noix de pécan et les cultures d’arachide aux États-Unis ont été touchées par de nombreuses intempéries.

Et pour les fans de l’érable? Un article paru dans le magazine the Atlantic est d’avis que l’industrie du sirop d’érable aux États-Unis pourrait disparaître d’ici 2100. Peut-être qu’elle pourrait se déplacer au Yukon ou en Terre de Feu, mais le sirop ne viendra probablement plus de la Nouvelle-Angleterre.

Que restera-t-il alors aux amoureux? N’ayons pas peur des mots:

Joyeuse Saint-Valentin, mon coeur, voici quelques délicieux bonbons au bon goût de sirop de maïs riche en fructose.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires