Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Les oiseaux et les insectes victimes des antennes relais?

Inde / / Asie

L’explosion des télécommunications en Inde se fait-elle aux dépens des oiseaux du pays? C’est ce que redoute la ministre de l’environnement. Elle a commandité une étude sur l’impact des antennes relais sur les oiseaux et les insectes.

Une étude vise à évaluer l'impact des antennes relais sur l'avifaune en Inde. ©Clive Darr (Flickr)

J’ai entendu dire que ces radiations ont un impact dévastateur sur les oiseaux. On m’a dit que dans l’état de l’Orissa, des corneilles et d’autres espèces tombaient du ciel. Personne ne comprend le phénomène.

Même si ces déclarations peuvent paraître un peu légères, Jayanthi Natarajan, ministre de l’environnement et des forêts, se fait véritablement du souci pour les oiseaux du pays. C’est pourquoi elle veut comprendre les phénomènes qui lui ont été rapportés. Avec un soupçon sur l’effet des ondes électromagnétiques venant des tours relais des opérateurs télécoms, elle a demandé qu’une étude soit faite sur le sujet. Elle a d’autre part appelé son homologue du ministère des télécommunications à la soutenir dans sa démarche:

Ils devraient de leur côté mettre en place un groupe de travail pour évaluer l’impact que ces tours relais peuvent avoir.

En Europe, le débat sur le danger de ces ‘stations de base’ refait régulièrement surface. Mais il s’agit essentiellement pour les opposants de s’assurer de la non nocivité des ondes émises sur les hommes, et notamment les enfants. D’où l’opposition aux installations près des écoles.

Quel impact de ces antennes sur les oiseaux et les insectes?

En Inde, le ministère de l’environnement va donc étudier l’impact non pas sur les hommes, mais sur les oiseaux et aussi les insectes!

Nous craignons que certaines longueurs d’ondes soient particulièrement dangereuses pour la faune aviaire, c’est pour cela que nous agissons.

Si les résultats de cette étude, qui seront dévoilés mi-2012, confirment le problème, que pourront faire les autorités face à la toute puissante industrie des télécommunications? Difficile d’imaginer qu’elles aient une quelconque possibilité de brider l’appétit insatiable de ces géants.

Lors de ces déclarations, la ministre a aussi dit un mot sur la polémique du sponsoring de Dow Chemical aux JO de Londres.

En tant qu’Indienne, je pense qu’une société qui a causé tant de dommages à la nature ne devrait pas être autorisée à sponsoriser un tel événement.

Les familles des dizaines de milliers de victimes de la catastrophe de Bhopal ne pourront qu’être d’accord avec elle.

Pour en savoir plus, timesofindia.indiatimes.com

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers commentaires