Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Les rats démineurs à la rescousse

Colombie / / Amérique du sud

Plus économes que leurs collègues canins et dotés d’un flair hors-norme, les rats de laboratoire constitueront bientôt les futurs auxiliaires de police colombiens. Grâce à leur faible poids, les rongeurs peuvent détecter les mines antipersonnel sans les activer.

Les rats vont aider les hommes au déminage en Colombie. ©Anemoneprojectors (Flickr)

Victime d’un conflit armé qui n’en finit pas, la Colombie est devenue au fil des ans un vaste champ de mines. Depuis les années 1990, les mines antipersonnel ont coûté la vie à près de 10 000 personnes. Pour lutter contre ce fléau, les forces de police pourront bientôt compter sur de nouvelles recrues, fraichement formées dans les laboratoires du projet Rattus.

Au cours des quatre dernières années, cinq générations de rongeurs comprenant chacune entre 15 et 18 individus ont été formées. Ils devraient être opérationnels fin 2012. Chargée de diriger le projet, Luisa Fernanda Méndez Pardo ne cache pas sa satisfaction:

En tant que chercheuse, je peux affirmer que ce projet a dépassé nos attentes. Nous avons pu dresser les rats afin qu’ils soient capables de suivre des commandes verbales simples. Nous les avons également entraîné à ne pas avoir peur de leurs maîtres humains.

La Colombie n’est pas le premier pays à avoir recours aux rats pour détecter les mines: une expérience similaire avait déjà été menée au Mozambique.

Des rats à l’épreuve des mines

Grâce à leur formation, les rongeurs sont désormais capables de détecter 7 types d’explosifs différents, dont le nitrate d’ammonium, la poudre, ou encore le TNT.

Avec un poids inférieur à 500 grammes, les rats peuvent passer sur les explosifs sans les déclencher, à la différence des chiens traditionnellement utilisés pour les opérations de déminage. Leur seul inconvénient vient de leur espérance de vie relativement faible, qui n’excède généralement pas quatre années.

En contrepartie, les rats se reproduisent très vite, et ils sont peu gourmands:

L’argent nécessaire pour nourrir un chien pendant une journée permet de nourrir sept rats pendant une semaine.

Pour Luisa Fernanda Méndez Pardo, les mines antipersonnel représentent une véritable urgence humanitaire:

Au cours de ma carrière, j’ai vu de nombreux civils, des policiers et des soldats assassinés ou gravement blessés dans les champs de mines. C’est désormais un défi personnel. Je veux utiliser ce projet pour venir en aide à mon pays.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires