Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Le pire emballage “primé”

Nouvelle-Zélande / / Océanie

Chaque année, les Néo-Zélandais peuvent proposer les produits qu’ils jugent les pires pour leur emballage, puis voter et peut-être motiver les entreprises à mieux concevoir leurs produits. La star cette année: le légume emballé.

Pour une raison qui échappe à beaucoup, les supermarchés se sont mis à emballer les fruits et légumes dans des plateaux en polystyrène réservés à la viande, puis dans du cellophane. Le seul avantage est de montrer le coût de la quantité emballée, par rapport au prix au kilo pour les légumes à l’étalage. Les pruneaux emballés individuellement sont également en haut de la liste. Une perte de temps et un énorme surplus dans les décharges, ce que les Néo-zélandais n’ont pas manqué de remarquer pour les nominations aux Unpackit Awards.

L’organisation des récompenses, Unpackit, sonde tous les ans les Néo-zélandais pour repérer les emballages les moins écolos, et le cellophane arrive en tête des nominations. A ses côtés se tient la poupée Barbie, entourée des têtes de rechange de brosse à dents Oral-B, des biscuits Arnotts, emballés individuellement dans des sachets fraîcheur eux-même emballés dans un plus grand sac, et une marque de nouilles-minutes dont aucune partie de l’emballage, de la tasse au couvercle, n’est recyclable, 100% polystyrène. Un matériau qui endommage les équipements de recyclage et pollue le reste de la cargaison.

Les meilleur élèves aussi à l’honneur

Foodstuffs, la société qui regroupe plusieurs des principales chaînes de supermarchés, confirme la tendance des consommateurs à préférer les emballages minimalistes et les produits écolos.

Les produits préférés ne sont pas oubliés par le concours. Il met à l’honneur les meilleurs modèles, parmi lesquels le paquet de café compostable Caffe Prima, produit par une société néo-zélandaise. Plus international, l’iPhone est aussi nommé pour son emballage minimaliste. On trouve également les emballages en amidon de pomme de terre et les serviettes essuie-tout biodégradables.

Les votes sont ouverts sur unpackit jusqu’au 1er juin.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires