Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Jardiner sur son vélo, nouvelle tendance

USA / / Amérique du nord

Les jardins mobiles sont une tendance qui se développe en Amérique du Nord. Après la création d’un jardin dans le wagon d’un train de la CTA NoisiVelvet, les vélos ont aussi leurs atouts. Découvrez 6 façons de transformer votre vélo pour y suspendre vos plantes.

©FriendOfHumanity

Une jardinière suspendue

Le site FriendOfHumanity offre un tutoriel pour créer sa propre jardinière en bois à suspendre au guidon de son vélo pour vous permettre d’emmener en balade votre jardin d’herbes aromatiques.

_

©Meg

Une bicyclette aux allures de Mohawk

Un autre exemple est proposé par la bloggeuse Meg de Upcycle Yourself. La jeune femme utilise une gaze, de vieilles chaussettes et de la toile de jute pour créer des mini-jardins qu’elle attache à différentes parties de son vélo. Créatif et original!

_

©Colleen Jordan

La boite à planter

Emmenez vos plantes faire un tour, gouter à l’air pur et aux rayons du soleil grâce à ce petit pot portatif qu’il est possible d’accrocher n’importe où sur son vélo. Une manière d’apporter de la couleur et une touche d’originalité à votre deux roues.

_

©Alastair Smith (Flickr)

Un vélo à planter

Même lorsque les roues tombent de votre vélo-jardin-mobile, ce dernier peut continuer sa vie à l’arrêt comme étendard de votre mode de transport préféré.

Le vélo présenté sur la photo a été mis en une retraite paisible comme un jardinière géante en bordure de route.

Inspiration art topiaire

Recouvrez votre vélo avec de la sphaigne et il se transformera en véritable massif décoratif de jardin. Amusez-vous et laissez parler votre imagination!

©Jonathan Maus

Seconde vie

Parfois, les bicyclettes peuvent partir en retraite anticipée suite à divers accidents… Mais leurs différents morceaux peuvent être incorporés et réutilisés esthétiquement dans votre jardin. L’exemple en image avec de vielles jantes reconverties!

_

 

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers commentaires