Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Une espèce en danger pour mascotte de la Coupe du monde de football 2014

Brésil / / Amérique du sud

La campagne en faveur du tatou comme mascotte de la prochaine Coupe du monde de football, commencée en février dans l’état du Ceará, a été couronnée de succès. La Fifa a validé ce choix. Mais attention, l’espèce pourrait bientôt disparaître.

Le tatou à trois bandes du Brésil a été choisi pour être la mascotte de la Coupe du monde 2014 de football. ©ChrisStubbs (wikicommons)

En un peu plus d’un mois de campagne, le tatou a devancé le jaguar, le caïman et le perroquet, pour être officiellement élu par la Fifa mascotte de la Coupe du Monde 2014. L’idée du Tolypeutes tricinctus comme symbole du Mondial vient de l’ONG Associação Caatinga pour qui l’animal représente un « héritage écologique », étant donné qu’il court un risque d’extinction.

Le secrétaire de l’association, le biologiste Rodrigo Castro affirme que l’espèce, 100% brésilienne, est en voie d’extinction et que le pays a besoin d’investissements pour éviter sa disparition. L’animal ne survit que dans deux types de forêts au climat tropical sec, la caatinga et le cerrado.

L’espèce vit une situation critique. Elle va être la mascotte de la Coupe du Monde, mais elle risque de disparaître dans les 10 ans. Avec un événement de cette ampleur, si une partie des ressources pouvait être destinée à la protection du tatou, ce serait merveilleux. Ce choix de mascotte pourrait laisser un héritage de conscience environnementale, d’engagement, d’investissement. Pas seulement pour le tatou, mais pour tous les projets de préservation de la caatinga et du cerrado.

Selon le biologiste, la chasse, la déforestation , et les incendies sont les principaux facteurs de diminution de l’espèce.

Un animal qui peut se mettre en boule

Lorsqu’il se sent en danger, le tatou a la faculté de s’incurver sur lui-même pour se protéger, prenant ainsi la forme d’un ballon. Cette caractéristique sera mise à profit par l’agence de publicité de la Fifa, qui à déjà conçu des vidéos et des animations avec l’animal. Le nom de la mascotte sera choisi par un vote sur internet. Pour le secrétaire d’Associação Caatinga:

Nous nous considérons comme des acteurs de la Coupe du Monde, l’association est basée à Fortaleza, une des villes hôtes. L’idée n’était pas de proposer un bonhomme ou un personnage de dessin animé, mais un animal issu de la biodiversité brésilienne. C’est le meilleur combat possible.

Le député Daniel Oliveira, président du Comité d’Actions associées à la Coupe du Monde pour le Ceará a largement soutenu leur idée:

La campagne a commencé dans les journaux, radios et télés du Ceará. Elle a pris également de l’ampleur grâce aux réseaux sociaux. L’idée a été déposée pour éviter tout problème. L’animal ressemble vraiment à un ballon. Il représente bien le Brésil.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers commentaires