Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Une nation bientôt certifiée commerce équitable?

Royaume-Uni / / Europe

La Quinzaine du commerce équitable vient de se conclure au Royaume-Uni (12-27 mai en France). Fiona Hyslop, la secrétaire écossaise des Affaires étrangères, indique que l’Écosse a l’intention de devenir une nation certifiée commerce équitable avant la fin de l’année 2012.

L’Écosse rêve d’être équitable et indépendante. ©Nigel’s Europe (Flickr)

Soixante-deux villes ont déjà acquis le statut Fairtrade (commerce équitable), tandis qu’environ deux tiers des institutions d’enseignement supérieur et 171 écoles sont également certifiées. Pour devenir l’une des premières nations du commerce équitable au monde, l’Écosse a besoin de quatre « autorités » locales supplémentaires (villes, écoles, conseils municipaux, églises, universités, etc.).

Fiona Hyslop se montre optimiste:

Le gouvernement écossais s’engage à sensibiliser le public à propos des actions de commerce équitable qui se tiennent en Écosse. Je suis sûre que d’ici à la fin de l’année, l’Écosse sera devenue une nation Fairtrade. Et je suis heureuse d’annoncer un financement supplémentaire de 307 000 £ (366 500 €) reversé au Scottish Fair Trade Forum [une œuvre caritative écossaise visant à favoriser le commerce équitable] afin qu’il poursuive son excellent travail au cours des deux prochaines années. En devenant une nation Fairtrade, nous allons prouver que les habitants d’Écosse sont capables d’avoir un impact réel et durable dans le monde en aidant à réduire la pauvreté et à améliorer la vie des personnes qui ont moins de chance que nous.

Un préalable à l’indépendance de l’Écosse?

Ce statut a un autre enjeu également: l’indépendance de l’Écosse. Un référendum est prévu en 2014 et l’Écosse tient à avoir acquis son statut de nation Fairtrade d’ici là.

Une Écosse indépendante deviendrait une citoyenne encore plus exemplaire dans la communauté des nations car nous pourrions protéger nos dépenses en plus de diriger notre savoir-faire et nos ressources, telles que l’eau et les énergies renouvelables, vers les domaines les plus nécessiteux.

Pour en savoir plus, scotreferendum.com

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers commentaires