Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Les jeunes ne s’intéressent plus à l’environnement

USA / / Amérique du nord

Ils sont réputés pour être respectueux de l’environnement, un peu comme des esprits bienfaiteurs. Pourtant une nouvelle enquête, menée sur 40 ans, constate que la jeune génération d’américains est moins intéressée par l’environnement et la conservation des ressources que leurs aînés au même âge.

USA les jeunes ne s'intéressent plus à l'environnement ©Alex E. Proimos

Les résultats de l’étude, menée par l’Université du Michigan et le projet Americain Freshman, vont à l’encontre de la croyance populaire. Les questions environnementales sont censées toucher la jeunesse, connue sous le nom de génération Y. Ces jeunes ont grandi entre les débats sur les changements climatiques et le mantra « réduire, réutiliser, recycler ».

L’environnement vu par 3 générations

Jean Twenge est professeur de psychologie à l’université de San Diego. Elle est l’une des auteurs de l’étude et déclare avoir été choquée:

Nous avons le sentiment que nous touchons les gens, mais, de façon moins profonde qu’avant.

Cette étude est publiée dans le Journal of Personality and Social Psychology. Elle examine trois variables sur trois générations d’adolescents (baby-boomers, génération X et la génération Y) : leurs objectifs de vie, leur souci des autres et leur éducation civique.

Cette enquête nationale se base sur deux longues enquêtes visant les élèves des dernières années d’école et des premières années du collège. Madame Twenge et ses collègues constatent une baisse au cours des quatre dernières décennies, de la confiance des jeunes envers les autres. Ainsi qu’un manque d’intérêt face au gouvernement et aux problèmes sociaux.

Forte baisse des actions personnelles pour préserver l’environnement

Mais la plus forte baisse des préoccupations observées, touche l’environnement et le déclin des actions personnelles des jeunes pour le préserver.

Les chercheurs ont noté que quelques décennies plus tôt, environ un tiers des jeunes baby-boomers déclaraient qu’il était important de s’impliquer personnellement dans des programmes d’assainissement de l’environnement. En comparaison, seulement un quart des jeunes de la génération X et 21% de la génération Y disent la même chose.

15% de la génération Y affirme n’avoir fait aucune action pour aider l’environnement, par rapport à 8 % de ceux de la génération X et 5 % des baby-boomers.

Des résultats attendus

Ce déclin se retrouve également dans les efforts d’économiser l’électricité et les combustibles fossiles.

Ceux qui travaillent dans le domaine de l’environnement (y compris certains jeunes de la génération Y eux-mêmes) ne sont pas surpris de ces résultats.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers commentaires