Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Des étudiants se font la guerre, version écolo

Nouvelle-Zélande / / Océanie

Des étudiants de Palmerston North deviennent des « guerriers de la cause environnementale » durant 8 semaine, pour la compétition Ecowars 2012. Par ce biais, ils espèrent faire des économies sur le coût de la vie quotidienne.

10 colocations d’étudiants sont en compétition depuis le 10 mars 2012. Les jeunes doivent améliorer la gestion environnementale de leur appartement. Pour cela, ils vont suivre six ateliers, couvrant des sujets comme la production de nourriture, la consommation d’énergie… ou le brassage de la bière. Certains participants sont déjà sensibilisés aux bonnes pratiques écologiques. Ils sont prêts à en apprendre davantage, surtout avec des prix à la clé. D’autres partent de zéro et veulent savoir «quoi faire pour bien faire».

Les étudiants engagés sont de profils variées, du commerce international à la zoologie en passant par les sciences environnementales. Un point commun: tous sont motivés par la protection de l’environnement. Dans un pays où les emprunts étudiants sont nombreux, pas difficile de trouver des volontaires pour économiser de manière écologique. A la clef, un set d’équipements électroménagers basse consommation pour les vainqueurs.

Une « guerre » filmée

C’est la deuxième édition de la compétition, qui s’étend sur 8 semaines. Dix équipes de 4 personnes  suivent les ateliers, à la fin desquels elles reçoivent un indice qui aide à trouver le thème et le lieu de l’atelier suivant. Chaque équipe a une caméra pour filmer son Ecowar. Les autres étudiants du campus et les habitants de Palmerston North peuvent voter pour leur vidéo préférée. Les gagnants seront annoncés en mai.

Les propriétaires sont aussi invités à participer à l’épreuve. Comment rendre leurs logements plus écolos et plus sains pour les locataires? Une pompe à chaleur sera installée dans le logement du propriétaire gagnant.

Plus d’informations sur: studentcity.net.nz

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers commentaires