Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Des cavernes souterraines pour stocker l’eau potable

Singapour / / Asie

Singapour réfléchit aux conséquences du changement climatique. La multiplication des pluies diluviennes, est un risque mais aussi une opportunité: la cité état réfléchit à des cavernes souterraines pour stocker l’eau des typhons.

Des cavernes souterraines pourront contenir jusque 500 000 mètres cube d’eau. © Allan Rickmann

Lors d’un colloque tenu à l’université nationale de Singapour à l’occasion de la journée mondiale de l’eau, le professeur Lui Pao Chen a révélé quelques axes de réflexion actuels. Conseiller à la “fondation nationale pour la recherche”, il a annoncé les études en cours pour établir de gigantesques caves de stockage d’eau douce.

Si l’intensité des pluies continue à augmenter, on n’aura pas le choix et il faudra bien un jour passer les canalisations et le stockage sous la terre. Le gouvernement est très sérieux pour envisager cette solution, car on commence à manquer de terrains.

L’idée de ces “réservoirs cavernes” s’inspire du projet de stockage de pétrole dans des cavernes rocheuses au large de l’île de Jurong. Le gouvernement a chargé JTC, le principal promoteur de l’île artificielle, de créer une réserve de produits de pétrochimie. Cette réserve pourra contenir près de 3 millions de mètres cubes dans des cavités situées sous les fonds marins. La première phase de 1,43 millions de mètres cubes devrait être livrée dès 2013. Elle donne pour l’instant totale satisfaction aux autorités. Elle offre la possibilité de multiplier les cavernes de stockage pour différents types de besoins.

Stocker de l’eau pour prévenir les sécheresses

Les pluies torrentielles à la saison de la mousson sont dangereuses et perdues pour la consommation. Si les canalisations qui les rejettent actuellement dans la mer étaient dirigées vers ces cavernes souterraines, elles pourraient être utilisées pour les besoins industriels et particuliers de Singapour. Si le gestionnaire public de l’eau courante évalue cette idée, il n’a pas encore donné d’indications sur le planning pour la mettre en œuvre. Mais les travaux préliminaires indiquent que cette forme particulière de stockage reviendrait à environ 100 dollars de Singapour par mètres cube (environ 59,7 euros par mètres cube). La contenance de chacune de ces cavernes serait comprise entre 200 000 et 500 000 mètres cubes.

Cette idée est un des résultats des réflexions actives que Singapour conduit sur les effets du changement climatique. L’augmentation des précipitations attendue par les experts fait plancher les ingénieurs. Ils ont entrepris de consolider et de redimensionner les ouvrages de canalisations et de drainage du territoire dans les 5 années à venir. Les élites envisagent aussi de réquisitionner certains parkings souterrains pour stocker l’eau de pluie et la consommer en temps de sécheresse. Preuve que les conséquences du changement climatique font réfléchir les singapouriens, comme toujours prévoyants.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires